16 août 2012

Pourquoi je trouve les fumeurs égoïstes ?

 Ou est-ce moi qui suis égoïste ? Je ne sais pas.

En tout cas, même si je ne généralise pas, les fumeurs m'épuisent. Je ne comprends pas leur raisonnement.

Il m'arrive régulièrement, dans ma famille, qu'ils fument tous en même temps à table, et que je ressorte du repas en puant autant la clope qu'un paquet de cigarettes vivant. En plus, exposée plus de dix minutes à l'odeur, je peux me "vanter" d'avoir des migraines épouvantables, et d'avoir du mal à respirer. Et aussi d'être passablement agacée. Mais vous comprenez, ils sont libres, alors on ne peut rien leur dire.

Je les apprécie, ces personnes. Mais sur ce point, nous ne serons jamais d'accord. Je n'aime pas puer, je n'aime pas être victime d'un mal auquel je n'ai pas succombé. Je n'aime pas risquer ma santé pour qu'ils puissent fumer sans avoir à aller à la fenêtre. J'ai lu qu'une personne qui respire la fumée de la cigarette risque autant, voire plus, pour ses poumons qu'un fumeur régulier.

Qu'ils brûlent leurs poumons s'ils le souhaitent. Mais pas les miens. Bien sûr, je ne parle que de ceux qui agissent de cette manière. Ceux qui vont à la fenêtre pour fumer, ou qui font attention à leur entourage, eh bien ils sont libres de fumer. Cependant, s'ils commencent à gêner les autres, je pense qu'un problème se pose. 

Quand j'étais petite, je faisais croire à mes parents que j'étais allergique à la fumée de cigarette pour qu'ils ne fument plus devant moi. J'ai jetté leur paquet pour qu'ils arrêtent, car je ne voulais pas qu'ils meurent, mais ils ont été le récupérer dans les ordures ! Pourtant, mon papi est mort en partie à cause de ça, cela ne leur sert donc pas de leçon ?

Pourquoi les mots sur les paquets, tels que "Fumer nuit gravement à votre santé ET à celle de votre entourage", ne les atteignent pas ? Pourquoi ne pensent-ils pas aux autres ?

Ils sont libres de faire ce que bon leur semble, mais je me choque de voir que certains se fichent d'entraîner le reste du monde dans leurs cochonneries. Quand un fumeur me jette sa putain de fumée à la tronche dans la rue en passant à côté de moi, je ne peux rien dire. Après tout, il est dehors. Il a le droit, même s'il me provoque à moi, non fumeuse, une grosse quinte de toux.

Certains fumeurs m'ont déjà dit que l'interdiction de fumer dans les lieux publics était révoltante, car c'était une entrave à leur liberté. Et sinon, notre liberté de pouvoir respirer normalement dans un restaurant et de rester en bonne santé, qu'est-ce qu'on en fait ? Je le trouve fondamentalement important, ce foutu droit auxquels ces "révoltés" ne pensent pas.

Fumez si vous le voulez, après tout ça n'est pas complètement votre faute. C'est une addiction. J'ai les miennes également. Vous n'êtes pas cons ni méchants, je ne dis pas ça. Je vise ceux qui m'ont déjà fait subir cela à moi, et qui ne sont pas rares selon moi. Pensez aux autres. Epargnez-nous ce parasite, nous qui avons décidé de ne pas y avoir affaire ! Si nous nous foutions d'avoir un cancer, si nous voulions respirer de la fumée, on fumerait ! Mais on ne le fait pas. Ne nous obligez pas à fumer en même temps que vous, à respirer ce poison que vous rejetez, contre notre volonté.

Je tiens à préciser, encore une fois, que je ne traite pas tous les fumeurs d'égoïstes. J'en connais qui ne le sont pas. Je demande juste à ceux qui agissent de cette manière de réfléchir (sivouplé :D) !

Posté par JeuneAnecdotique à 06:23 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Pourquoi je trouve les fumeurs égoïstes ?

    Je connais ca !

    Avant dans notre bande de potes, soit environ une bonne quinzaine de personnes, j'étais LA SEULE à ne pas fumer (Dieu merci, le démon de la nicotine n'est jamais venu me tenter) et les soirées étaient un vrai calvaire pour moi: les yeux qui pleurent, la gorge qui pique et même des aigreurs d'estomac ... puisqu'évident tout le monde fumait sans se priver !!
    J'ai été sauvé il y a peu avec l'arrivée des bébés dans le groupe ! Allelujah ! Maintenant, et pour les femmes enceintes et les bébés, plus personne ne fume à l'intérieur ... cool !
    Si seuleuement ils avaient pu réaliser que la fumée ne nuit pas seuleument aux nourrissons ... bref ! Encore une fois, suis bien d'accord avec toi !
    PEACE !

    Posté par bluefroggy, 16 août 2012 à 09:51 | | Répondre
  • Ma mère fume comme une cheminée :) Mais elle prend toujours soin de s'isoler dans le jardin pour se faire, elle ne fume pas dans la maison ^^ Et l'interdiction de fumer dans les lieux publics est une très bonne idée surtout dans les boîtes de nuit où un fumeur m'a brûlée le bras avec sa cigarette il y a quelques années, en dansant ... Le boulet ... Bref, je suis d'accord avec toi !!!

    Posté par CaramelMou, 16 août 2012 à 12:58 | | Répondre
  • Tu as tellement raison!!! Et pourtant je suis addict a la cigarette!!! J'essaye au mieux de respecter mon entourage... Depuis que je suis tomber enceinte, nous ne fumons plus dans la maison et franchement ça sent bon, c'est génial!!! On fume dehors, on a le chance d'avoir deux terrasses... On fait au mieux!!!!

    Posté par Auré Love, 19 août 2012 à 19:23 | | Répondre
    • Je rêve ou bien tu fumes pendant ta grossesse?????

      OMG

      Posté par A., 04 mars 2013 à 15:46 | | Répondre
  • J'ai arrêter de fumer il y a de ca un an (après avoir été fumeuse pendant 8 ans). Sur le coup je ne sais pas pourquoi je l'ai fait, parce que dans le fond ce truc ca comblait bien mes journées passablement ennuyeuses (les cours tout ca), un and après je ne le regrette (presque) pas, je sens bon, je ne passe plus mon temps a m'inquiéter "merde j'ai plus de clope et si je vais là, on est dimanche, est ce que je vais en trouver"... Maintenant les gens qui me souffle leur fumée dans la tronche j'ai envie de les étriper !
    Bref ce n'est pas de l'égoïsme de ta part mais du bon sens, après quand on fume il est évident que l'on ne s'en rend pas compte !

    Posté par Crokmou, 25 août 2012 à 09:54 | | Répondre
  • Il y a 7 ans, je faisais partie de ces égoïstes de fumeurs. Je fumais comme une cheminée et je ne faisais pas attention à mon entourage. Je n'en avais rien à foutre que quelqu'un ne fume pas à ma table, qu'un autre mange...
    J'avais besoin de cette drogue et personne n'avait le droit de m'interdire de le faire.
    J'ai arrêté de fumer pour mon copain actuel. Ce fut un long et douloureux calvaire pour en être quitte. Je suis même convaincue qu'à la 1ère déprime, au 1er coup dur, je serai de celles qui replongent.
    Et pourtant, cela fait 7 ans pendant lesquels j'ai appris à détester mes anciennes habitudes.
    Je hais les gens qui fument près de moi ou qui me soufflent leur fumée dans la gueule. J'ai en horreur le fait d'avoir les cheveux, les vêtements et la peau qui puent après une soirée.
    J'ai applaudit l'initiative d'interdire la cigarette dans les lieux publics, ...
    Je trouve les filles qui fument comme des cheminées hyper vulgaires et je trouve que les gens horriblement sales qui sentent la cigarette.

    Maintenant, je comprends tous les gens que j'ai incommodé pendant toutes ces années! Et j'ai bien envie de me foutre une gifle pour me punir!

    Posté par Anaïs, 25 août 2012 à 10:10 | | Répondre
  • Ravie de voir que vous détestez les fumeurs autant que moi :)

    Ma contribution est ici:
    http://strategicalblog.com/je-deteste-les-fumeurs-mais-jai-trouve-la-solution/

    Posté par Strategical, 05 mars 2013 à 10:35 | | Répondre
  • L'une des manières que je préfère pour attaquer le tabagisme est le spot anti-tabac. Qu’il soit humoristique, choquant ou encore gore, il demeure capable de marquer assez les esprits pour réussir à faire arrêter certains consommateurs de cigarette. Voici un intéressant article proposant quelques-uns de ces spots :
    http://www.breizh-e-cig.fr/article-18--les-10-meilleurs-spots-anti-tabac.html
    Je préfère pour ma part les spots marrants mais je pense que les spots plus choquants marquent d'avantage les esprits.

    Posté par audreylld5656, 18 juin 2013 à 16:14 | | Répondre
  • content d'avoir trouvé quelqu'un comme moi...
    premierement tu as raison de dire que les fumeurs sont egoistes, car la plupart d'entre eux picole trop sur les boissons, ils en finissent par devenir alcoolique, chose que j'avoue m'agace carrement...
    pour etre bref avec toi, je ne bois pas et ne fume pas...
    mais une chose est sure c'est que les fumeurs ne demandent jamais à la personne qui est à cote de lui, si il fume ou pas...
    les fumeurs croient qu'on fument, alors qu'on est non fumeur...
    aucun respect pour ceux qui ne fument pas...
    en plus c'est odeur nauseabonde, me donne des palpitations cardiaques, parce que cela gene mes voies respiratoires...
    quand j'etais en soiree avec mes parents et soeur + beau frere, il y avait la fete de l'ecole le soir à 18 h, quand on est passé à l'apero vers 20 h, on m'a demandé ce que je voulais boire, j'ai repondu que de l'eau, car apres je reprend le volant...
    et mon gros imbecile de beau frere a dit au gars, pfff Olivier est un décalé, un coincé, il ne fume pas et ne boit pas, ce n'est pas une vie ca...
    et le gars lui a repondit, si il n'est pas comme nous, on ne vas pas le forcer...
    tu verrais comment mon pere lui a fait la remarque...
    dans ma famille, j'en ai un qui fume et qui boit trop...
    le probleme c'est que mon beau frere n'a jamais rendu son foie, quelle force de nature...
    et ses poumons...
    il ne fait que toussailler comme un vieux pepere...
    je ne comprends pas que ma soeur est marié avec un individu pareil, un beau parleur...
    il me fait croire qu'il m'aime bien, mais en verité devant ses potes de beuveries, il me fait passer pour une merde, chose qui m'enerve, cela m'humilie completement...
    j'en ai marre des culs de bouteilles et de ces cendriers...
    j'appelle ca, un manque totale de respect vis à vis des non fumeurs et de ceux qui ne boivent pas...
    pour s'integrer dans ce village voisin de merde, il faut etre fumeur et poivrot...
    dans le village ou j'habite avec mes parents, malgré que je suis encore célibataire, du haut de mes 35 ans, les villageois sont plutot sympa avec moi...
    mais le village voisin, là ou il y avait la fete de l'ecole de mon filleul et de ma miece n'en parlons pas...
    en tout cas, bienvenue au club, nous sommes deux dans ce cas la...

    Posté par Olivier, 25 février 2015 à 11:15 | | Répondre
Nouveau commentaire