29 août 2012

Pourquoi je ne m'épile pas ?

 Qu'on me jette aux crocodiles ! Je l'avoue, je ne m'épile pas.

Que ça soit les jambes, le maillot ou les aisselles, je ne suis pas du tout une élève modèle en terme d'épilation.

Je considère l'épilation comme assez superflue, en fait. Et je pense que mon âme féministe n'y est pas pour rien. J'ai passé des heures à voir les aisselles poilues, les jambes de yéti et la fourrure génitale de mon homme, et cela m'a clairement coupé l'envie de faire des efforts.

Au début, je m'épilais chaque fois qu'on allait se voir. Je voulais être parfaite pour faire l'amour. Après trois ans de couple, j'ai depuis longtemps perdu cette petite habitude naïve, fatigante et pompeuse de temps . Je vais me faire pleins d'ennemis, mais je le dis : j'ai beau être une femme, je n'ai pas envie de m'épiler, et je ne le fais pas. En été, je m'épile de temps en temps les aisselles lorsque je vais à la piscine, mais telle que je me connais, c'est vraiment le maximum.

Premièrement, je vais vous raconter les expériences que j'ai eu en terme d'épilation :

-Lorsque je m'épile le maillot, c'est bête, mais j'en enlève trop. Je commence, je me dis « j'enlève que le superflu », et je finis avec l'abricot complètement lisse. Pourquoi ? Parce que dans le moove, je ne pense plus du tout à ma dignité et au temps que je perds, je suis juste focalisée sur le « trop », aveuglée par l'envie d'exciter mon copain, et j'enlève tout, au fur et à mesure, en me disant toujours « encore un peu et c'est fini ». L'épilation, c'est limite de l'hypnose, vous voyez. C'est une manipulation habile de l'esprit pour nous pousser à arracher toujours plus, comme ces produits que les fabricants mettent dans les chips pour qu'on ne sache plus s'arrêter d'en bouffer et qu'on soit obligés de finir le paquet en une fois. Quelqu'un voit ce que je veux dire ?

-Lorsque je m'épile les aisselles, ou la cire n'arrive jamais à tout enlever, et là c'est plus problématique et ridicule que sur le maillot, ou alors mon rasoir fait le beau, genre « j'ai tout enlevé, t'as vu », et deux jours plus tard je me retrouve avec des boutons horriblement douloureux qui m'empêchent de lever les bras sans grimacer. C'est pourtant pas faute d'hydrater, mais c'est un endroit qui frotte, et je m'épile majoritairement lorsqu'il fait beau (donc chaud), et dieu sait qu'un endroit qui frotte, par temps de chaleur, ce n'est guère hygiénique.

-Lorsque je m'épile les jambes... Rien, parce que je me les épile pas.


Alors, pour rentrer le vif du sujet, je vais essayer de m'expliquer sur les points qui, je pense, intriguent tout le monde.

« Une femme avec des poils, ce n'est pas très féminin quand même ! »

On peut dire cela. Alors les poils seraient juste une caractéristique masculine, en fait ? Ce ne serait pas plutôt, à tout hasard, une chose totalement naturelle, quelque soit le sexe de la personne qui les porte ? Sans vouloir entrer dans les statistiques, j'ai déjà entendu des femmes dire « Oh, mon homme je l'aime avec ses poils, c'est sexy », et ces mêmes femmes reprendre plus tard « Ah, les poils sur une femme, c'est moche quand même, ça fait négligé ! ». Ouais, ok, j'ai compris.
Dites-moi, un homme qui porte un tee-shirt rose fait-il forcément gay ? Cela lui donne-t-il l'air efféminé ? Ne peut-il pas se balader en portant une couleur attribuée à la gente féminine, et avoir tout de même l'air masculin ? Si, pardi ! J'ai pour exemple mon propre copain, qui a un joli pull rose clair qui ne lui donne en aucun cas une allure féminine. Je me dis que ça serait tellement beau que pour les poils, ça soit pareil. Qu'une femme qui a eu la flemme totale de se faire les deux jambes avant de sortir, puisse se sentir féminine et bien dans sa peau quand même. Qu'on arrête avec ces attributions sexistes à la « le rose c'est pour les filles, les poils c'est pour les mecs, et le fer à repasser c'est pour ma maman ». Il n'y a pas de fumée sans feu, et si ces idées existent, c'est bien que nous les entretenons. Je le sais. Ce n'est pas une raison pour critiquer ou accuser de mauvais goût les gens qui refusent les conventions.

« La question esthétique, t'en fais quoi, sale révolutionnaire ? »

Mmmmmh. Laisse-moi réfléchir un instant. Je m'en tapote les nénés, de la question esthétique. Tout simplement parce que je m'occupe assez de moi pour me permettre, dans mon infinie paresse, de passer cette étape tabou. Je me maquille, je ne sors pas avec les cheveux gras dehors, j'évite au maximum les vêtements qui me donnent l'air d'une grosse patate malade, et en plus j'ai des jolis sacs. Donc, je me dis que dans le pire des cas, on ne verra pas mes poils si je lève discrétement les bras ou si j'ose mettre une jupe. Je sais, je suis complètement débile et on a juste envie de m'envoyer au pays des bisounours à coups de pieds au cul, parce qu'une femme qui exhibe des aisselles poilues, ça va complètement arrêter le temps dans l'assemblée. La preuve, on voit des photos d'aisselles féminines bien garnies dans les magazines, avec des petites annotations moqueuses (« bah alors Britney, t'es pas assez riche pour aller t'acheter de la cire ? »), mais on ne montrera jamais une photo d'homme sous prétexte qu'il a des poils. Parce que c'est normal. Oui, d'ailleurs, un homme avec des poils, c'est parfaitement normal, hein. Mais une femme aussi.

« Et sinon, un dernier mot pour faire chier ? »

Oui, mon ami. Je vais t'en apprendre une bien bonne sur l'épilation, qui éclairera peut-être ta lanterne : putain de merde, ça fait mal. C'est peut-être un concept assez mystérieux pour les hommes, mais on douille pour enlever ces petits fils disgracieux qui sortent de notre peau. Et puis en plus, j'ai une excellente excuse : je suis pauvre, et j'ai malheureusement pas que cela à foutre de mes sous d'aller me payer un kit épilation à cinq euros, surtout si c'est pour ré-investir dès que ça aura repoussé (oui, je suis quiche, j'en utilise tellement du premier coup, que pour la deuxième épilation, j'ai assez pour me faire une demie-jambe, j'ai donc arrêté les frais pour des raisons économiques un peu honteuses).
Pour finir, je lance un SOS : les filles, nom d'un chien, on souffre assez pendant nos règles, pendant nos grossesses, et pendant cette chose horrible qu'est l'accouchement... Pourquoi s'infliger cette torture supplémentaire, alors qu'il suffit de dire « j'ai pas envie » pour ne pas avoir à le subir ?

Je peux jeter la pierre à mon copain pour beaucoup de choses, mais pour cela, je suis épanouie. Je ne me suis jamais sentie moche ou masculine sous les yeux de mon amoureux lorsque j'avais des poils. Il s'en contrefout, et ce n'est même pas comme si je compensais avec un corps parfait, au contraire... Je pense qu'il a conscience que c'est de la souffrance, du temps et des sous de dépensés pour quelque chose qui au final ne change pas sa vie ni la mienne. Il a beau parfois se dire qu'il aimerait bien que je m'épile, lorsque je suis arrivée intégralement épilée, ça l'a excité trois secondes, puis il a regretté mes jolis poils d'antan. Il avait l'impression de se frotter à une petite fille. Comme quoi les poils, c'est un truc d'adulte, et non un truc d'homme...

Après, il est évident que je ne suis pas intolérante. Celles qui préférent être épilées sont maîtresses de leur corps et je ne trouve pas ça plus beau ou plus moche. Chacun décide ! Je voulais juste partager mon opinion sur ce sujet avec mes lecteurs et écouter vos avis !

J'ai tout de même envie (on va dire que c'est la petite sucrerie de mon article) de commenter quelques avis masculins dénichés sur le site Elle.fr dans le dossier « Nos hommes : ce qu'ils pensent de notre épilation du maillot ». Vous me connaissez sans doute, je ne peux décemment pas laisser passer une occasion d'ajouter mon petit grain de sel...

« Pour moi, l’épilation idéale, c’est quand il y a juste assez de poils pour cacher le sexe. Plutôt que d’être crûment montré, il est suggéré, à moi de l’imaginer, de le deviner… »

C'est beau, c'est poétique ! Mais est-ce que ce charmant homme fait autant dans la subtilité quand vient l'heure pour lui de se préparer aux câlins ? Cela m'étonnerait beaucoup...

« Il n’y a pas photo, c’est l’épilation intégrale que je préfère. Quand on sait à quel point la peau est douce à cet endroit-là, on connaît l’énorme gâchis de ne pas en profiter pleinement… »

Je comprends pas, des poils aussi, c'est doux ! Pourquoi préférer l'option douceur qui ne s'obtient qu'après avoir pleuré notre maman en mordant dans un chiffon ? Et puis, jeter des poils à la poubelle alors qu'ils pourraient nous tenir chaud, ça relève un peu du gâchis aussi. Je ne parle évidemment pas du fait que le jour où ce monsieur s'épilera intégralement, il préférera piquer comme un hérisson que réitérer l'expérience. L'égoïsme, toujours !

« Ma copine ne s’épile presque plus, sauf l’été, depuis qu’elle m’a demandé de faire pareil, et que j’ai refusé. Elle me dit qu’il n’y a pas de raison qu’elle jongle. Je lui réponds qu’elle a bien raison. En fait, ça m’est vraiment égal. »

Toi, moi, demain, 14h. Ne sois pas en retard (il a mal commencé, mais tellement bien fini).

« Au niveau de l’épilation, j’ai envie de dire : « qu’importe la forme pourvu qu’il y en ait une ». J’ai besoin de constater par le biais d’une épilation digne de ce nom que la fille s’entretient, fait attention à elle, et pas que de l’extérieur ! »

Toi, mon choubidou, ça va pas aller. Une fille qui ne s'épile pas n'est pas une fille qui ne s'entretient pas. Comme si les poils ne reflétaient que la négligence et la saleté, alors que c'est tout bonnement une chose naturelle ! Je serais très surprise si on me disait que ce zozo prend la peine de donner une forme à sa broussaille. Pardon, j'oubliais : oui, mais elle c'est une femme, c'est pas pareil !

« J’ai du mal à comprendre le blocage que se font certaines filles par rapport à l’épilation. Ok, pour un cunni, c’est plus agréable d’être en contact direct avec la peau. Mais pour le reste, honnêtement, on s’en fout, il n’y a que vous que ça gêne ! »

J'ai envie de dire : pour la fellation aussi, c'est plus agréable, et pourtant je me coince des poils dans les dents depuis trois ans.

Désolée pour la vulgarité de certains passages, qui en gêneront peut-être certains (je le dis, parce qu'on sait jamais). Je précise aussi que j'ai expliqué pourquoi JE ne m'épilais pas (d'où le titre), et non pourquoi il ne FAUT PAS s'épiler.

Vos avis sur la question ?

Posté par JeuneAnecdotique à 22:37 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Pourquoi je ne m'épile pas ?

    mais...mdrrr

    Je suis totalement d'accord avec toi c'est chiant et sa fait mal de s'épiler!! malheureusement moi je ne peux pas m'en passer, j'ose meme pas y penser je suis un vraie brune donc une vrai poilu! je ferai fuire mon homme en tout cas tu m'as bien fait rire et bravo pour ton franc parler!

    Posté par doniia, 29 août 2012 à 23:07 | | Répondre
    • Je ne pense pas que tu lieras un jour ma réponse mais ... je suis une vraie brune. Et pourtant, jai décidé de garder ma fourrure aux jambes, aux aisselles, au pubis. Et j'ai même une petite moustache !
      Pourtant je suis belle et j'ai du charme. Quand je dis que je suis belle, j'entends par là que je m'assume, je m'aime, je vis. Et toute cette vie en moi déborde et rend ceux qui m'entourent plus vivant encore.
      Crois-moi ou pas, mais depuis que je garde mes poils, je me fais encore plus draguer qu'avant. Question de phéromones ... j'avoue n'y pas avoir cru avant mais maintenant que j'ai de quoi comparer, je sais que c'est une arme secrète très efficace ... :D

      Doniia, tu es belle. Avec ou sans tes poils. Ce ne sont pas eux qui déterminent ou non ta beauté. C'est ta confiance en toi et ta joie de vivre.

      Nous sommes toutes belles. Osons l'authenticité. La simplicité est la sophistication extrème.

      Au plaisir,
      Lulu Soleil.

      Posté par Lulu Soleil, 03 novembre 2013 à 18:27 | | Répondre
  • J'adore :)
    C'est tellement vrai; ça nous coûte en tout, et ça paraît juste "normal" aux gens.
    Pour ma part, j'ai laissé tomber l'épilation pour quasi toute l'année, j'ai prévu de faire les demi-jambes pour aller à la mer, mais c'est la première fois cette année que je sors mon épilateur. Les aisselles s'accommodent très bien du rasoir, et la zone génitale, elle est en bonne santé, et c'est largement suffisant.
    Après, j'ai remarqué, la zone génitale, de petits ciseaux recourbés, c'est pas mal. Ca fait plus net, et il n'y a pas le problème de la repousse.

    Mais ça reste quand je le veux bien, et j'essaie d'en faire un moment avec moi-même plutôt qu'un truc désagréable (encore que, l'épilateur, c'est difficile).

    Posté par Abrasax, 29 août 2012 à 23:23 | | Répondre
  • Clairement je déteste les poils mais je comprends et respect totalement ton point de vue. Malheureusement j'ai un problème hormonal qui fait que j'ai des poils et pas qu'un petit peu. Donc je passe ma vie à faire la chasse au poils, c'est chiant, épuisant (c'est de l'épilation quotidienne) et parfois il m'arrive de penser que les hommes n'ont pas ce problème (de la chasse aux poils) mais au final je sais que je le fais pour moi parce que je ne me sens pas féminine ni femme avec mes poils et qu'ils sont "handicapants" (je ne plaisante pas, hélas). En tout cas tu abordes de "vrais" sujets qui nous concernent et c'est génial. J'adore ton blog !

    Mia

    Posté par Bullet-shadow, 29 août 2012 à 23:36 | | Répondre
  • Réponse à Doniia

    @Doniia

    Oui, quand on est brune, c'est plus visible et parfois plus "volumineux". J'ai la chance d'être brune et portugaise, et raisonnablement poilue. Je comprends qu'on ait envie de se débarrasser de ces poils, j'étais pareille il y a deux ans x)

    Posté par Ellie, 30 août 2012 à 00:11 | | Répondre
  • Réponse Bullet-shadow

    Courage ! Si ça te complexe, il n'y a aucun mal à y remédier.
    Un homme même très poilu n'a pas ce problème, tu as raison. C'est bien pour ça que je snobe royalement mes poils, ils n'ont pas choisi de vivre sur un corps de femme, les pauvres ! Pourquoi eux seraient sacrifiés, et pas ceux de mon homme ? :D

    Posté par Ellie, 30 août 2012 à 00:14 | | Répondre
  • je me rase sous la douche un jour sur 3 (un jour sur 2 quand je suis en jupe courte).
    moi ce qui me gêne ce sont les filles qui s'épilent pour leur mec et qui font l'impasse quand elles sont célibataires. ou celles qui ne s'épilent qu'en été.
    perso, je m'épile pour moi, parce que les poils je trouve pas ça joli (chez un homme je n'aime pas les poils de torse et les poils de dos). après ça chacun fait comme il veut.

    Posté par unicks, 30 août 2012 à 08:39 | | Répondre
  • Je me rase tous les 2/3 jours, depuis mes 12 ans. Je suis brune à la peau claire. Je ne supporte pas la sensation de repousse dans mes fringues, sous les draps et au touché. Puis, ça se voit très vite. J'ai eu une petite période où je ne me rasais plus (suite à une rupture). Ce n'est vraiment pas possible de rester ainsi. Je deviens aussi poilue qu'un homme et l'Amazonie ne pourrait qu'envier mon maillot. Bref, routine (ou plutôt, calvaire) jusqu'à la vieillesse.

    Posté par Ingrid, 30 août 2012 à 09:29 | | Répondre
  • Moi j'aime pas les poils chez les femmes ET chez les hommes, la transpi dans les poils beurk... Mais après chacun fait comme il veut, chacun son corps

    Posté par Cécile, 30 août 2012 à 11:50 | | Répondre
  • Ah j'adore cet article !!!

    J'ai la chance d'être née blonde et donc d'avoir des poils blonds. Ce qui fait que je n'ai jamais touché à mes cuisses (j'aime bien mon petit duvet ;), je fais les demi-jambes quand j'y pense (soit une fois par mois ptet), le maillot peut rester un peu en friche, c'est pas bien grave (ça empêche pas de prendre du plaisir hein ^^). Le seul truc que je fais quand ça repousse bien, ce sont les aisselles. Le tout à l'épilateur, investissement largement rentabilisé depuis 4 ans (déjà ?).

    Concernant le Chéri, il est assez (voire même beaucoup) poilu. Je lui épile parfois le dos (à sa demande) et il sait ô combien une épilation peut être douloureuse. Il ne m'a jamais embêté avec ça et pour le coup, je sais qu'il ne m'embêtera jamais ^^.

    Je pense que nombreux seront les hommes qui changeront d'avis au sujet de l'épilation s'ils subissaient eux-mêmes l'épilation, mais aussi beaucoup de femmes qui ont peur du regard des autres (et surtout des nanas entre elles, quelle saloperie ^^)).

    Alors un grand merci pour cet article qui ose dire ce que beaucoup de personnes peuvent penser !

    Posté par Hélène, 30 août 2012 à 11:52 | | Répondre
  • perso, je pourrais pas ne pas m'épiler, j'adore mes jambes toutes lisses, mais je peux comprendre cette envie de ne plus se gaver avec cette "obligation"

    Posté par sonia, 30 août 2012 à 11:58 | | Répondre
  • Moi je m'epile parce que j'en ai envie et qu'à mon goût c'est plus joli. Ce que je ne comprends pas c'est que tu dis t'epiler pour aller à la piscine ?

    Posté par LaFéeDuLac, 30 août 2012 à 12:39 | | Répondre
  • Moi je me rase les jambes et les dessous de bras. Je pense que c'est tellement entré dans les moeurs que je ne me vois pas faire autrement :P

    Mais sinon c'est vrai que j'aime les poils de mon Homme quand même :D

    Posté par Vinie, 30 août 2012 à 13:16 | | Répondre
  • J'aime voir ce genre d'articles, ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à être une feignasse. Perso, j'habite en Corse, donc le passage jean short est très rapide, je me rase rapidement parce que je ne supportais plus les crèmes veet et épilation, je fais tout le temps les aiselles car je suis pas à l'aise du tout. Mais pour le minou je taille en fait, juste parce que c'est chiant avec les ragnagnas mais jamais au grand jamais je ne ferais la totale. Comme les gens sont super regardant à la plage je met un petit short, les maillots sont beaucoup trop échancrés.

    Posté par Manulina, 30 août 2012 à 13:20 | | Répondre
    • Oh merci, je me sens moins seule.
      Pour le minou (comme tu le dis si bien) j'y vais aux ciseaux.
      Je n'ai strictement aucune envie de me retrouver avec le triangle lisse, je pense qu'a un certain âge faut s'accepter comme on est, je ne vois pas pourquoi nous les femmes sommes les seules a devoir s'épiler alors que sa ne viendrait même pas à l'idée d'un homme. On a des poils, oui et? Si l'homme vous aime pour ce que vous êtes et non pas pour ce que vous lui faites il comprendra. Après si sa vous convient a tout les deux, je ne peux que vous dire tant mieux!

      Posté par Marianne13, 27 octobre 2012 à 12:02 | | Répondre
  • J'ai arrêté récemment de m'angoisser sur mes jambes. Avant, je les épilais occasionnellement, et ça m'énervait beaucoup. Maintenant, j'ai arrêté la crème dépilatoire, j'ai ressorti le short et...personne ne remarque rien.
    J'ai demandé à mon copain si ça le dérangeait, il a dit qu'il n'en avait rien à battre.
    Par contre, je continue à faire mes aisselles, parce que je ne trouve pas ça très joli, et ça ne prend pas plus de 10 secondes.
    Je fais aussi un peu le maillot au rasoir. J'enlève un peu les bords, pour être sûre que rien ne dépasse de la culotte, et je suis satisfaite. Je n'aime pas du tout l'intégrale, je trouve ça vraiment moche. Les triangles de poil, je trouve ça beaucoup plus sexy!

    Posté par Decay, 30 août 2012 à 13:26 | | Répondre
  • Réponse LaFéeduLac

    Quand je dis piscine, je parle surtout de la plage-piscine. Et si je m'épile pour y aller, c'est parce que je n'y vais tellement pas souvent que ça représente quoi... une épilation dans l'année ? ^^

    Posté par Ellie, 30 août 2012 à 13:32 | | Répondre
  • Je m'épile, c'est une question d'hygiène et de respect de moi. Après je comprends ton point de vue, mais chacune a un rapport particulier avec son corps, mais c'est vrai que les femmes ne devraient pas juger celles qui ne s'épilent pas !

    Mon homme, il passe un coup de tondeuse sur ses poils du dos, et il entretient sa toison pubienne, car autrement pour moi, il est hors de question de lui faire quoi que ce soit si c'est la forêt vierge.

    Posté par Cathy, 30 août 2012 à 13:34 | | Répondre
  • Réponse à Cathy

    @Cathy : je comprends le point de vue de tout le monde, vu que ce sont juste les raisons pour lesquelles moi je ne m'épile pas :)
    Mais pour la question d'hygiène, je ne comprends pas très bien. Les poils, ce n'est pas sale, si ? Les sourcils ce sont des poils, et pourtant on ne dira jamais que ce n'est pas hygiénique d'avoir des sourcils lol. Je pense en fait que c'est plutôt l'endroit où on s'épile qui détermine si on trouve cela hygiénique ou non, ce n'est qu'une question de ressenti. :)

    Posté par Ellie, 30 août 2012 à 13:52 | | Répondre
  • Personnellement, je ne pourrais pas ne pas m'épiler mais je respecte complètement ton opinion :) Chacune est maîtresse de son corps et il faut dépasser tous les préjugés sur les poils :) bonne journée!

    Posté par La Ptite Bulle d, 30 août 2012 à 14:02 | | Répondre
  • C'est inconcevable à mes yeux et je trouve que s'épiler est une question d'hygiène aussi.

    Posté par CamilleG, 30 août 2012 à 15:49 | | Répondre
  • @CamilleG : Hmmm, oui, pour "l'inconcevable" j'ai envie de dire chacun ses goûts ;)
    Ensuite, je l'ai déjà dit, si avoir des poils allaient à l'encontre d'une bonne hygiène, cela voudrait dire que la majorité des hommes sont des gros dégueulasses même après avoir pris une douche. Je pense que la question de l'esthétique est personnelle, et de l'hygiène aussi. Si on se sent dégueu avec des poils, eh bien tant mieux, ça ne veut dire en aucun cas que quelqu'un qui garde ses poils est sale ou non hygiénique. je vois que la question de l'hygiène revient souvent, et c'est un peu dommage car ça ressemble davantage à une idée reçue et à une question de ressenti personnel qu'à la réalité :)

    Posté par Ellie, 30 août 2012 à 16:42 | | Répondre
  • J'ai vraiment beaucoup aimé ton article.
    Puis le cas du maillot, je connais ça, à chaque fois c'est pareil, puis je finis avec "l'abricot" comme tu dis nu. Parfois j'aimerais vraiment ne pas avoir à m'épiler, mais je le fais depuis que j'ai 11 ans (je te rassure, je n'en ai que 15), mais je suis brune et j'ai pas de chance, quoi que je fasse, mes poils se voient. Du coup, je m'épile les aisselles. Puis les jambes euh je les fais au rasoir quand j'ai envie avant d'aller en sport quand je suis en short, sinon, je garde mes poils. Puis, c'est naturel, enfin tout le monde en a.

    Dans le genre inutile mon commentaire bat des records. ^_^

    Bisous! <3

    Posté par Céline, 30 août 2012 à 17:04 | | Répondre
  • Moi, c'est aléatoire, parfois je suis poilue, d'autres non. Il y a juste les aisselles que je rase souvent car je transpire beaucoup à ce niveau et c'est pire avec des poils.

    En ce moment je suis en mode poilue :) Mon chéri s'en contrefiche totalement! Je suis affligée quand je vois sur des forums des nanas qui racontent qu'elles s'épilent car leur conjoint l'exige!!! Les mecs qui m'ont demandé ce genre de chose ont pris la porte :)

    Et celles qui s'épilent intégralement le maillot en contestant être influencée par la société et le porno...

    Dire que cette mode de l'épilation à outrance arrive chez les hommes...

    Enfin, je trouve un sexe naturel très excitant, bien plus qu'un sexe glabre, que ce soit chez les hommes ou chez les femmes.

    Posté par Aourell, 30 août 2012 à 22:13 | | Répondre
  • Bon OK... c'est vrai je m'épile assez régulièrement mais j'ai de la chance que ma pilosité ne soit pas trop envahissante. Et j'avoue, c'est ultra chiant de le faire, surtout quand on n'a pas le temps ou quand j'ai la flemme... Hmm... par contre, je n'ai jamais été allée voir un spécialiste en épilation.

    Posté par Teaso, 31 août 2012 à 00:09 | | Répondre
  • Moi mon avis c'est que... Je suis d'accord sur le " les filles souffrent déjà pas mal, pourquoi elles seraient les seules à s'épiler?" .. Le seul truc c'est que je suis de l'avis du " Homme comme femme, à bat les poils".
    J'aime pas les poils je le crie haut et fort, et sérieusement je trouve pas ça hygiénique du tout de laisser une toison pubienne. Même si oui, la lingette intime existe etc, au moment de nos cadeaux mensuels... Garder une forêt vierge? Je peux pas. ( c'était le moment très glamour ).
    Les aisselles je ne me sens pas trop concernée, je suis de type imberbe ôo.

    Mais pour la région pubienne, vraiment... Question d'hygiène. Après, bien entendu ce n'est qu'un avis personnel :)

    Posté par Morgane L, 31 août 2012 à 01:15 | | Répondre
  • Réponse à Morgane L

    @Morgane L :
    Je respecte parfaitement ton opinion !
    Je suis d'accord pour dire que durant les règles, le sang dans les poils, c'est pas très propre (minute glamour), après si on se lave bien il n'y a pas de souci. J'avoue que j'ai un problème avec cette notion d'hygiène qui n'arrête pas de revenir. Les poils ne sont pas sales ! Au contraire, ils sont là pour une bonne raison. On peut choisir de les enlever par confort ou esthétisme, mais toujours le ramener à la question d'hygiène (hors règles), ce n'est pas logique. Parce que le poil a un rôle de barrière et de protection. Parfois, quand il s'ennuie, il sert à "attraper" les microbes (et à les empêcher un peu d'aller dans des endroits beaucoup moins sympas) et il limite aussi les irritations dues aux frottements. Moche, pas agréable, ok, mais pas hygiénique... Pas toujours et ça dépend sur qui ;)

    Posté par Ellie, 31 août 2012 à 01:41 | | Répondre
  • A propos de l'hygiène, j'ai bien orienté mon commentaire sur le côté " bonjour je suis tes règles et je viens pourrir ta culotte préférée, tu sais celle qui t'a couté 40 euros en lingerie !" :)
    Après j'assume complètement de trouver ça pas joli du tout, la preuve... Même sur les hommes, brr, j'ai du mal. J'attends de l'homme qu'il coupe un minimum si ce n'est pas raser/épiler le tout.

    Maintenant j'admet que les médias abusent... La partie de l'article qui mentionne les "faux pas glam" des stars qui ne s'épilent pas.. bon ça c'est limite limite ! :D

    Et bien sur que les poils sont là pour quelque chose, je ne le nierais pas du touuut :)

    Posté par Morgane L, 31 août 2012 à 02:01 | | Répondre
  • je suis bien d'accord : l'hygiène, c'est se laver, pas s'épiler...
    Ici les aisselles sont souvent rasées (jamais testé autre chose que le rasage^^) car je trouve ça moche sinon. Les jambes c'est de temps en temps, quand me prend l'envie ou si je mets une jupe (ah ah).
    Quant au maillot, euh...ptet 2 fois par an. Mon mec s'en fout il aime les poils "là". Et moi m'épiler le maillot ça me gave.
    Euh par contre ouin ne contribue pas au discours de l'horreur de l'accouchement ! S'il est bien préparé et respectueux (ce qui est loin d'être impossible), c'est tout sauf horrible...vraiment ;)

    Posté par Kisbuel, 31 août 2012 à 11:20 | | Répondre
  • c'est si courageux !

    c'est si courageux d'écrire un article aussi sujet à controverse! Je vais paraître bien lâche à coté si je te dis que moi, perso: ça dépend du temps, de l'énergie , de la perception que j'ai de mon corps sur l'instant, de mon envie de rentrer dans le moule ou de me rebeller...bref tu l'auras compris je suis une "épileuse" non assidue et surtout surtout comme je ne suis pas très courageuse face à la douleur, j'ai opté pour le rasoir ! Mais je reçois tous tes arguments et les comprends fort bien. Aussi pour faire dans le consensuel, je dirais:"il faut de tout pour faire un monde!".

    Posté par Swag Mama, 31 août 2012 à 14:12 | | Répondre
  • Poil

    Je te rejoints pour les chips une fois le paquet ouvert je ne peux plus m'arrêter, quand aux poils eux et moi c'est pas le grand amour, bravo pour l'article !

    Posté par bettyboop60, 02 septembre 2012 à 21:57 | | Répondre
  • Epilation

    Ah ouais ça tu l'a dit. s'épiler, oui mais il ne faut pas y passer toute sa journée tout de même. Que ce soit les aisselles, le maillot ou le menton, je n'en fais pas une obsession comme le font certains. Il faut s'épiler quand et comment on l'entend à mon goût. En plus, je n'y trouve aucun intérêt à prendre un rendez-vous des mois à l’avance auprès d'une esthéticienne pour finalement rentrer avec des brûlures parce que cette dernière a peut-être mal passer le laser ou la lampe flash sur ma peau. Désolé mais c'est ma manière à moi de voir les choses.

    Posté par malea, 24 septembre 2012 à 16:56 | | Répondre
  • YOUPIE! je ne me sens plus seule!
    je ne m'épile pas non plus, sauf en été et que je sais que je vais montrer mes aisselles (crème dépilatoire veet, je t'aime) je ne fais jamais mon maillot, je les raccourcis juste de temps à autre et mes jambes, étant blonde à la base, cela ne se voit pas!
    et c'est pas parce que je ne m’épile pas que je ne sens pas bon ou que mes vêtements pue!
    et pour ça j'ai un très très gentil compagnon!
    Bref, cette histoire de poil , c'est juste du sexisme!

    Posté par Cari, 25 octobre 2012 à 22:12 | | Répondre
  • Je me sens moins seule! Que j'aime cet article! Que dire? Je l'ADORE! Je suis totalement d'accord! Personnellement, je n'ai vraiment pas de chance, je suis née brune à la peau biiiiiiiiiiien blanche... et pour ne rien facilité, j'ai des origine portugaise... j'ai fais de la natation au collège pendant 4ans... ultra complexée et par forcément sur mes poils... (même si je ne suis pas grosse du tout -je suis svelte et mince-(on peut pas tout avoir vous me direz)-) j'ai commencer à me raser (aisselles demi jambes et se qui dépassais du mayo) en 6éme sous les moqueries d'une ou deux filles qui c'étaient moquées de moi... je ne me rasais que pour aller nager... je gardais mes jambes bien au chaud sous un pantalon ou des collants épais... et les assailles jamais à l'air libre. Et ce fu une trés grosse érreur de le faire... car maintenant mes poils sont plus épais... pour corriger cela... je passe minimum UNE HEURE MINIMUM UNE HEURE PAR SCEANCE A LA CIRE CHAUDE! C'est un enfer, je n'ai pas le temps pour ces conneries... et pourtant je dois le faire pour la société... mes poils ne me gène pas... sauf quand il faut me dénudée par exemple au vestiaire... ET ENCORE, je reste clean 1 semaine et demi pour l'équivalent d'attente d'une semaine et demi de repousse du poil... C'est un enfer...

    Posté par P'Tite Lucra, 13 novembre 2012 à 22:13 | | Répondre
  • J'adore j'adore j'adooooore!!! Autant ton orthographe que le contenu! J'ai moi-même écrit un article là dessus sur Cosmo (le site), si ça te dit d'aller jeter un coup d'oeil, tu devrais te reconnaître sur certains points. Les commentaires font vraiment du bien à lire...
    En tout cas, je suis sur ton blog depuis un petit moment, et laisse-moi te dire merci. Suis en pleine rupture, ai pris un studio avec 2 lapins, et grâce à ton blog, me sens moins seule! Merciiii! :-D

    Posté par papumka, 25 janvier 2013 à 21:04 | | Répondre
  • Mon avis pour ma part c'est que je ne plussoie pas du tout cet article voir je le moinssoie ptetre car j'ai la chance d'avoir un mec qui s'épile (je lui ai demandé et il a accepté) mais pour moi ne pas s'épiler c'est comme le vernis écaillé, comme le cheveux pas lavé, comment traîner en pyjama ou en jogging informe ... dsl ^^

    Posté par misstinguette, 30 janvier 2013 à 06:59 | | Répondre
    • Le problème n'est pas tant que les hommes en général ne s'épilent pas pour moi. Si mon homme s'épilait, je ne m'épilerais pas davantage... Par contre, je ne suis pas d'accord avec ta comparaison. Autant le vernis écaillé et le jogging sont des choses qui en gênent certains, mais ils n'ont rien de naturel. Ils sont crées par l'homme pour ainsi dire. Alors que les poils sont naturels, ils poussent qu'on le veuille ou non et sont là pour de bonnes raisons. Ils ne sont pas signe de négligence ni de mauvais goût, en tout cas c'est mon avis. (et puis comparer des poils à des cheveux sales, c'est comme dire qu'être poilu c'est être crade, et c'est assez insultant, parce que PAS DU TOUT en fait :))

      Posté par JeuneAnecdotique, 30 janvier 2013 à 17:00 | | Répondre
    • Mais merci de ton commentaire au fait, j'aime bien recevoir des avis sur des articles qui datent ! ;)

      Posté par JeuneAnecdotique, 30 janvier 2013 à 17:20 | | Répondre
  • Moi je ne m'epile pas non plus. Vu que je ne met pas de jupe ni de short et que pour le haut le max c'est un t-shirt. Quand je vais a la piscine j'epile un peu les aisselle mais c'est tout. Et je suis brune aussi... Mais pas portuguaise lol

    Posté par Juliette, 04 juillet 2013 à 22:16 | | Répondre
  • Vous avez sûrment raison mais en tan qu'homme je dois avouer que les poils aux aisselles et aux pubis ne m'attire pas trop,en revanche je trouve sexy les poils aux jambes et aux avants bras surtout lorsqu'ils sont blonds.

    Posté par muletfire, 10 août 2013 à 11:27 | | Répondre
  • Idem je suis une femme de 28ans naturelle poilue jamais raser ou épiler j aime mes poils et mon odeur naturelle légèrement poivré et ça majamais empêcher d avoir des amants aujourd'hui marié mon homme adore comme je suis t ne veut pas que je change,pourtant j suis châtain foncer et mes poils brun .

    Posté par naturelle, 31 octobre 2013 à 16:42 | | Répondre
  • Bonjour à toutes et à tous!

    Moi je me pose la question, pourquoi nous aussi on a des poils et pourquoi nous les femmes doit on les enlever? je me rappel comme ct hier, j’étais fière d'avoir des poils sous les bras ça y est je suis grande j'avais 13ans.....puis peut à peut pleins de remarques des femmes de la familles et d'autres,sur l'épilation.....donc depuis l'age de mes 14ans je m'épile. Mais là j'ai 35 ans et cette émotion de mes treize ans est resté en moi,même si je m'épile,ce qui commence vraiment à me saouler........j'essaie de transmettre à la nouvelle génération de s'aimer et d'aimer son corps comme il est!!!!!!!!!!!!!!! j'ai pris la décision de ne plus m'épiler sous les bras....les jambes pas encore,étapes par étapes.....lol

    Posté par Navarika, 02 novembre 2013 à 11:31 | | Répondre
    • bonjour,
      Je suis un homme et j'adore les femmes poilues aux aisselles et sur le pubis. C'est agréable, doux et cela préserve l'odeur de la femme. Contrairement à ce que l'on peut lire un peu partout, les femmes aiment leur odeur intime et ces senteurs excitent les hommes (en tout cas moi). Alors les miss, conserver vos poils pubiens.

      Posté par Steve, 19 novembre 2013 à 20:26 | | Répondre
  • Malheureusement j'ai un problème hormonal qui fait que j'ai des poils et pas qu'un petit peu.

    Posté par Adelise-Robert, 22 novembre 2013 à 18:00 | | Répondre
  • bonjour à toutes et à tous! Voici un lien sur lequel vous pourrez trouvez des photos de femmes qui ne s'épilent pas, pour vous sentir moins seule c'est par ici : http://hairylegsclub.tumblr.com/ et un autre lien très intéressant sur l'épilation: http://ecologielibidinale.org/fr/ese/miel-temoignagesESE-fr.htm :)

    Posté par jaja, 04 décembre 2013 à 02:26 | | Répondre
  • Et quel est le blocage qui est le tien pour ne pas publier ta photo poilue ? Parce qu'il ne faut pas me prendre pour un con car tu n'es pas la 1ère en France a vouloir frimer avec ce discours copié chez moi (www.antiintox.canalblog.com ; www.poilagratter.over-blog.net) et a ne pas passer aux actes... contrairement aux USA, GB et même Espagne où les sites amateurs pullulement avec de 5 à 10 filles... par semaine qui y mettent leurs photos. Mais en France : ZERO ! Question, puisque tu es si maline et si "intello" ; POURQUOI ZERO en France... dont toi-même ?

    Posté par momo, 11 février 2014 à 14:14 | | Répondre
  • Je suis tellement étonnée de lire un sujet comme ça, si véridique du début à la fin.
    Pourquoi devrions-nous nous faire chier ( excusez-moi du therme. ) à nous épiler alors que les hommes, pour l'excuse d'en être ne le font pas . En quoi est-ce plus normal chez eux ?
    Les aisselles, j'arrive encore à cautionnée, mais les jambes et l'intégrale je bute.
    Les filles, ouvrez les yeux. Et ne suivez pas cette mode stupide qui pour ma part vient des films pornos. Et puis, je trouve ça malsain. Oui. Etre épilé intégralement, c'est revenir à être "enfant".
    J'ai essayé une fois, et c'est cette impression qui a primé, je ne l'ai plus jamais fait par dégoût de moi-même.
    Merci encore pour cet article fantastiquement vrai ! :D

    Posté par Soso, 26 mars 2014 à 22:11 | | Répondre
  • Nos poils apparaissent à la puberté et deviennent rares à partir de la ménopause... C'est un signe de fécondité !!

    Posté par Lulu, 06 juin 2014 à 13:09 | | Répondre
  • Je t adulé.

    Posté par la-louve, 14 juin 2014 à 23:12 | | Répondre
  • Article très sympa. mais arrêtez de généraliser en disant que TOUS les hommes trouvent le sexe épilé plus excitant. Déjà, c'est parce que des poils sur le sexe, c'est pour le sexe de Maman, et que franchement, on se sent bien plus costaud devant une petite fille impubère. Et puis d'ailleurs, devant un petit abricot, on a l'impression d'en avoir une plus grosse.
    Sachez-le les filles, on est des tas d'hommes a être plus excités, érotiquement, par un sexe féminin naturellement velu.

    Posté par Cormy, 27 août 2014 à 18:40 | | Répondre
Nouveau commentaire