13 février 2013

Pourquoi il faut parfois avoir de la chance pour aimer ?

Avec mes quelques amourettes de ces dernières années et les derniers événements en date, je me suis rendue compte de quelque chose : être amoureux, c'est une chance, quand c'est réciproque. En fait, je considère de plus en plus l'amour réciproque comme une denrée rare, pour tout le hasard et la chance que ça implique.

Je m'explique. J'ai aimé trois hommes (deux garçons + un homme, en fait) dans ma courte vie. Je vous fait l'autopsie de mes sentiments amoureux bafoués :

1) Le premier est sans doute celui qui m'a fait comprendre qu'on pouvait faire n'importe quoi, même retourner la Lune ne suffisait pas à se faire aimer de quelqu'un qui n'était pas fait pour nous aimer. Premièrement, il m'a détestée. J'étais jeune, un peu kikoo, et il y avait probablement de quoi se moquer. J'avoue. Puis, nous sommes devenus amis. Puis, meilleurs amis. Je souffrais d'être son amie, mais j'étais tellement bien lorsqu'il me prenait dans ses bras, lorsqu'il me disait que j'étais son amie de cœur et la meilleure qu'il ait jamais eu... Mais jamais, jamais il n'a été amoureux de moi. Et même si on se revoit dans dix ans, je crois qu'il ne le sera jamais. Parce que nous ne sommes pas faits pour être amoureux l'un de l'autre, même si je l'ai aimé.

2) Le deuxième fut l'amour le plus désintéressé de mes vingt ans de vie. Un jour, je l'ai vu dans la cour, avec son marcel kaki, ses chaussettes dans ses sandales, sa coupe au bol et ses béquilles, et la foudre m'est tombée dessus. J'ai eu le crush, oui. Il n'y avait sans doute aucune raison valable à cet amour, vu toute l'incompréhension générale dont mes sentiments amoureux ont fait l'objet, mais c'était comme ça. Je l'aimais, vraiment fort. Encore aujourd'hui, cinq ans plus tard, je le porte toujours dans mon cœur, et j'aimerais être son amie, sa pote, si j'osais aller vers lui. Je n'ai jamais rien attendu de lui, j'ai toujours été trop timide pour l'approcher, et je pense qu'il avait de l'affection pour moi. Il savait que j'étais amoureuse. Mais il ne s'est jamais rien passé, mis à part des regards, des petites discussions et beaucoup de bonheur pour moi. Le voir me suffisait. Lui parler rendait n'importe quelle journée pourrie complètement magnifique. J'étais l'imbécile heureuse type. Je ne l'ai plus jamais revu depuis la fin du collège, j'ai comaté intérieurement très longtemps pour me remettre de son absence, mais savoir qu'il est là, quelque part, me suffit. J'ai survécu sans la réciprocité parce que je pensais n'en avoir pas besoin. C'était faux, bien sûr.

3) J'ai rencontré celui que je croyais être l'amour de ma vie. En à peine deux semaines, nous nous disons déjà « Je t'aime », il y avait comme une tension sexuelle les premiers temps, une énorme attirance entre nous. Je pensais avoir aimé le deuxième au maximum. Mais en fait, non. L'amour, quand on nous le rend, est bien plus dévorant, à mon sens. Nous étions si heureux de nous être trouvés, ça se sentait. Nous sommes restés quelques années ensemble, un peu plus de trois pour être précise. Je nous considérais comme chanceux. Chanceux d'être tombé chacun sur quelqu'un pour qui nous avions des sentiments et qui était capable de nous les rendre. Pour moi, c'était complètement fabuleux. Je remerciais le ciel de cette chance. Pourquoi ?

Parce qu'il me semble que c'est une chance énorme. On ne tombe pas amoureux de chaque être humain qui arrive à nous faire rire, ou qui a les mêmes goûts que nous... On ne tombe pas amoureux de tous les bels hommes qu'on croise, ou de tous les hommes qui nous aiment... Pour tout vous dire, cet article m'est inspiré d'un épisode de la série « New Girl ». (Spoiler en perspective !) Jess, petite bombe un peu bizarre, trouve un homme aussi saugrenu qu'elle, qui l'aime telle qu'elle est, avec ses folies et sa manie de chanter ses phrases. On pourrait se dire « Putain, ils vont se marier et avoir des enfants ». Mais non. Lorsqu'il lui avoue qu'il l'aime, elle se rend compte que ce n'est pas son cas. Tout concorde, pourtant ! Ça ne devrait pas se passer comme ça ! Je sais, ce n'est qu'une série, mais c'est à mon sens une chose qui arrive vraiment souvent. L'amour, le vrai, lorsqu'il est réciproque, est rare. Il n'est pas inexistant, on peut même le rencontrer quelquefois dans une vie. Mais pas si souvent, vraiment pas. Alors oui, selon moi, c'est une chance à ne pas laisser passer juste parce que la personne qu'on aime a des défauts, qu'on a oublié ce que c'était d'être célibataire et qu'on se dit qu'on trouvera peut-être mieux ailleurs. La seule chose que je souhaite aux gens qui font la connerie de tout foutre en l'air pour de la merde, c'est de se rendre compte de leur foutue erreur un jour ou l'autre. Même si ce n'est pas rattrapable, au moins, ils sauront.

(Comme demain c'est la St-Valentin, je fais un effort, je parle amour... sans vomir de haine, ni rien. Un petit bisou de remerciement quand même ?)

Posté par JeuneAnecdotique à 18:13 - - Commentaires [18] - Permalien [#]


Commentaires sur Pourquoi il faut parfois avoir de la chance pour aimer ?

    Un GROS bisou de remerciement même... :-)

    Posté par Dam, 13 février 2013 à 22:50 | | Répondre
  • Je suis parfaitement d'accord avec toi : aimer et être aimée en retour est une réelle chance. Oui c'est rare. Mais je ne crois pas qu'il n'y ai "qu'une seule personne". Il n'y a plus "qu'une seule personne" à partir du moment où on le décide. On veut faire sa vie avec cette personne qu'on aime et qui nous aime, tout partager, vivre, rire, pleurer aussi. Mais il n'y a pas qu'une seule personne qui soit capable de susciter les mêmes envies, les mêmes désirs, les mêmes sentiments. Tout est une question de timing. Ne garde que le meilleur de ce que vous avez partagé, ça, personne ne pourra jamais te l'enlever, vous l'enlever. Oublie le reste, le moche. Tu verras, la vie te souriras à nouveau :)
    Bises

    Posté par Miss Blemish, 14 février 2013 à 07:39 | | Répondre
    • Je commence à le comprendre, qu'on peut ressentir de jolies choses pour d'autres, même quand on pensait n'avoir qu'une seule personne. ça fait du bien! :)

      Posté par JeuneAnecdotique, 14 février 2013 à 15:26 | | Répondre
  • Ma belle, la chute fait toujours mal. Elle fait aussi mal que l'amour qu'on vivait pouvait être beau et intense d'ailleurs.
    Je te souhaite à toi (comme à moi) de trouver un amour intense, magique et dynamique forever

    Posté par Marcelle, 14 février 2013 à 09:12 | | Répondre
    • Ce qui est bien avec les chutes c'est qu'apparemment je kiffe me relever (melapète). Je te le souhaite aussi, bien sûr ! :)

      Posté par JeuneAnecdotique, 14 février 2013 à 15:27 | | Répondre
  • Bah oui un bisou! c'est très joli ce que tu as écrit et très vrai. C'est compliqué de craquer sur quelqu'un, ça l'est encore plus de craqué sur quelqu'un qui craque sur nous! Mais ça existe:)

    Posté par Steph, 14 février 2013 à 09:27 | | Répondre
    • Oui, malheureusement quelqu'un qui a tout pour lui et pour nous peut ne rien provoquer en nous... Il faut savoir se bouger les fesses quand c'est le cas, pour ne pas laisser passer cte foutue chance :D

      Posté par JeuneAnecdotique, 14 février 2013 à 15:28 | | Répondre
  • Je suis totalement d'accord avec toi, l'amour est un coup de chance, une rencontre imprévue, des caractères qui collent, des projets communs alors qu'on ne s'y attendait pas forcément. C'est un peu mon histoire et presque 6 ans après, je me dis que j'ai de la chance de l'avoir trouvé, que nous ayons beaucoup de choses en commun, d'avoir une si jolie petite fille. Et surtout, que je ne laisserai jamais quelque futilité que ce soit gâcher cette chance. La vie a deux est trop importante pour moi.
    Je te souhaite d'être chanceuse, car ça fait vraiment du bien =) Je te le souhaite vraiment

    Posté par Etremaman, 14 février 2013 à 10:13 | | Répondre
    • Je te souhaite beaucoup de bonheur. J'ai déjà ressenti la même chose que toi avec mon ex, et même si ça m'a un premier temps "démolie" que ça n'ait mené à rien, je suis heureuse d'avoir pu ressentir ça un jour. Cela veut dire qu'un de ces 4, je pourrais le ressentir pour quelqu'un d'autre ;)

      Posté par JeuneAnecdotique, 14 février 2013 à 15:29 | | Répondre
  • Salut! Bel article! Tu as très bien résumé la chose sur la fin!

    Posté par Jordane, 14 février 2013 à 12:29 | | Répondre
  • C'est sûr que la chance joue un grand rôle même si je pense que ça se travaille un peu, voire se provoque

    Posté par DarkGally, 14 février 2013 à 13:19 | | Répondre
    • Oui, faut oser. En restant chez soi et en ne parlant à personne, c'est clair que ça risque moyennement de nous tomber dessus haha

      Posté par JeuneAnecdotique, 14 février 2013 à 15:30 | | Répondre
  • D'accord avec toi sur tout sauf sur la conclusion de fin, si quelqu'un ressent le besoin d'aller voir ailleurs, de quitter l'autre...bref de se casser à un moment c'est que ce n'est (certainement) pas l'amour de sa vie. J'ai la chance de vivre l'amour dont tu parles et jamais une seule seconde je n'aurais pensé me séparer de lui. Mais c'est vrai par contre que c'est une rencontre de deux personnalités (et pourtant il a des traits de caractère que j'aurais jugé antipathiques si il les avait mis sur une fiche Meetic) à un moment donné et ça s'est bien emboîté alors qu'on est hyper différents. Et ça dure depuis 4 ans comme au premier jour (avant je détestais les gens qui sortaient cette expression, maintenant je la comprend car je sais que c'est possible), ça vous tombe dessus comme ça, vous n'y pouvez rien mais oui, vous vous considérez comme très chanceux quand ça vous arrive ....

    Posté par Sabrina, 14 février 2013 à 13:25 | | Répondre
    • Mmmh, je pense que ça dépend. Mes parents, je pense, sont l'amour de la vie de l'autre. Ils vont se marier après 20 ans de couple, et prévoient de passer leur vie ensemble. Ils ont pourtant déjà eu une période où la rupture semblait inévitable et aurait même pu leur faire du bien... Un couple n'est jamais tout rose,et les personnes qui le composent non plus, ça ne veut pas dire que ce couple n'est pas LE couple de leur vie. Après, oui, on tombe sur des enflures qui se cassent comme des lâches parce que ce n'était vraiment vraiment pas l'amour de nos vies. C'est vrai :D

      Posté par JeuneAnecdotique, 14 février 2013 à 15:32 | | Répondre
  • C'est beau..;
    ça spoile un peu New Girl (bon ok je l'avais déjà vu sur Fb... même si je suis pas à jour...) mais c'est beau malgré tout... Je ne peux que liker.

    Posté par TTB, 14 février 2013 à 13:51 | | Répondre
    • Oops oops oops ! Désolée :/ Je n'avais même pas pensé au spoiler vu que ça arrive à peine à la première moitié de la saison 1 et que tout ceux qui regardent à chaque fois en sont au dernier épisode, à attendre la suite... Je vais mettre un petit panneau spoiler :)
      Merci de ton commentaire !

      Posté par JeuneAnecdotique, 14 février 2013 à 15:34 | | Répondre
  • Oh ouiii un gros bisou de remerciement même ma petite Ellie ! Tu as toujours de beaux textes à nous sortir, c'est super de lire un sujet comme ça un jour de St Valentin, ça remet en question et ça fait du bien, qu'on soit en couple ou pas...

    Posté par Kikekoidonc, 14 février 2013 à 15:40 | | Répondre
Nouveau commentaire