15 février 2013

Pourquoi je dis OUI à mes 20 ans ?

 

 

 

En ce moment, je sais, je vous vomis des articles à tout va. Pas toujours de qualité car ne résultant que d'un besoin d'écriture spontanée assez important, mais peu importe. Aujourd'hui, j'ai encore des choses à dire.

 Je vais avoir 20 ans, le 16 février. Demain, en gros. Alors même ce n'est qu'un détail pour vous, pour moi cela veut dire beaucoup. Ce n'est qu'un chiffre. Je ne serai pas une autre personne entre aujourd'hui et demain. Mais en fait, si. C'est un cap, une étape qui me donne l'impression de passer véritablement à autre chose, de devenir plus adulte, de laisser enfin mon "19" de malheur au placard et d'entrer dans la vingtaine. Pour moi, la vingtaine est la période qui a une très forte influence sur ce que nous serons plus tard. Nous fixons nos projets, nous tentons de les réaliser, nous préparons notre vie. Et à trente ans vient l'heure du bilan.

 Plus les jours me conduisant à ma vingtième année se réduisent, plus je me sens enfermée, comme dans une cage. J'ai tellement hâte que ce jour arrive. Pour pouvoir enfin me libérer, laisser derrière moi mon adolescence, mes déceptions, mes erreurs. Devenir une nouvelle personne, pour de vrai.

En fait, c'est surtout par rapport à mon ex-copain que j'ai hâte d'arriver à ce jour. Je me dis qu'une fois que j'aurai vingt ans, mon travail sur moi prendra fin. Je tournerai sereinement la page, et je le reléguerai à la simple amourette de jeunesse qu'il a choisi d'être pour moi. Il aurait pu être plus que ça, mais il n'est plus rien pour mon avenir. Il n'est que mon passé, et tant que mon "19" me colle aux baskets, j'ai la sensation qu'un minuscule fil empêche encore le lien de se rompre. Mais je veux qu'il se rompe, et j'ai pour ça besoin d'entrer dans une nouvelle ère. L'ère de la vingtaine, l'ère du renouveau, l'ère du véritable commencement.

Ma vraie vie n'a peut-être pas encore commencé. Je n'ai pas encore passé mon diplôme, pas encore eu de vrai travail déclaré, pas encore découvert les joies du contact humain dans toute sa splendeur. Je vais connaître tout ça. J'ai passé trois ans de mon adolescence à rester chez moi le samedi soir pour manger des pizzas avec un homme qui préparait sa fuite, j'ai donné de mon temps alors que notre temps est précieux, et sans excès, je compte le rattraper. Je ne vais pas boire, ni me droguer, ni coucher à droite et à gauche : je reste Ellie. Je serai juste une Ellie, en mieux. Plus sociable, plus vivante, plus heureuse. Car, pour la première fois depuis la séparation, je ne fais pas semblant d'être heureuse pour m'en auto-persuader. Je le suis vraiment. Ce genre de bonheur qui vous colle un sourire de gogole sur la figure toute la journée. Ce genre de bonheur que j'avais complètement oublié...

Vive mes 20 ans !

Posté par JeuneAnecdotique à 12:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Pourquoi je dis OUI à mes 20 ans ?

    Vive tes 20 ans ! Heureux anniversaire Ellie :)
    Je réponds ici à l'affirmation de ton article sur le voyant comme quoi "c'est la honte" de sourire seule dans la rue. Je suis un peu embêtée, je souris TOUT LE TEMPS dans la rue. Même sans raison, je ne sais pas, je ne peux pas m'en empêcher. Peut-être est-ce une façon de me prémunir contre la grisaille parisienne ? Toujours est-il, goûte ton plaisir et ton bonheur sans te poser de questions, tu le mérites bien.
    Bises :)

    Posté par Miss Blemish, 16 février 2013 à 19:53 | | Répondre
  • Et bien joyeux anniversaire miss. :) Oui, 20 ans c'est une étape. J'en parlerai dans 3 mois car moi dans 3 mois, c'est la trentaine qui m'attend. :) Comme tu dis, ce ne sont que des chiffres mais ils sont des paliers importants dans nos vies. J'espère que tu t'épanouiras dans la vingtaine et j'ai hâte de te lire dans 10 ans pour le bilan (ou pas, car dans 10 ans, j'aurais 40 ans. OMG).
    Bisous!

    Posté par happyns, 17 février 2013 à 20:43 | | Répondre
Nouveau commentaire