04 mai 2013

Pourquoi on se marre bien avec Google ?


Les requêtes Google, ce monde merveilleux.

 

J'ai l'impression que mon copain me considère comme une routine : Bah teins-toi en blonde alors ! (olalala, ceux qui auront compris la vanne franchement, je vous offre un McBaguette)(oui parce qu'il y a une vanne à comprendre)

 

Je veux une petite production sur la jalousie : LA JALOUSIE. Réalisé par Ellie du Blog qui se demande pourquoi. Témoignage ! « Ouais, bah en fait la jalousie c'est pas cool, parce que j'ai tout le temps l'impression que mon copain c'est un enculé et qu'il me trompe, et même que je m'imagine que je tue sa maîtresse à coup de hache, ce qui est con c'est qu'ensuite je vais en prison, et puis le pire c'est que c'est lui qui m'a trompé et c'est moi qui trinque quoi ! Bref, la jalousie ça craint, c'est trop injuste ». C'était une production d'Ellie, sur la jalouuuusie ! (j'ai honte)

 

Mon copain veut que je devienne grosse : en dehors du fait que ça te mettra au régime si vous rompez, que tu risques d'avoir du cholestérol, que ça coûte une blinde en vêtements et surtout que pour l'estime de soi c'est parfois limite-limite, bah c'est pas si mal d'avoir un copain qui crache pas sur les bourrelets. Si ça te dit pas, tu peux toujours me filer ton mec, hein.

 

Eviter trace culotte legging : j'ai une solution radicale → string, ou pas de culotte. Y a pas de secret.

 

Pourquoi les femmes ne mordent-elles pas la bite : heu et bien comment te dire... On est pas des goinfres ? (cette question est quand même de toute beauté !)

 

Bref, je suis petite : Bref, c'est pas grave, hein !

 

Test sida dans deux semaines : je n'ai qu'un mot à dire... « solidarité ». Je peux pas te filer de quoi patienter sans t'arracher les cheveux, j'ai épuisé toutes mes grilles de sudoku en attendant le résultat. Bref, COURAGE.

 

 

Être gros c'est bien ? : Tu me poses une belle colle, mon pote. Je ne dirais pas qu'être gros, c'est mal... Je dirais juste que c'est pas toujours cool, quoi. Oui, non, en fait, c'est pas bien.

 

 

Les leggins ne sont pas des pantalons : Les jupes non plus et pourtant on ne met pas de pantalon par dessus. Laisse donc les filles mettre des leggins comme elles le souhaitent, zut flûte purée.

 

Un nuage de fumée de cigarette t'inspire quoi ? : Je suis très touchée que mon opinion t'intéresse, je vais donc te répondre. Ça m'inspirait autrefois une quinte de toux et des envies de meurtre envers celui qui me la crachait à la figure, ça m'inspire aujourd'hui : « Bon, t'es un peu chiant de me fumer à la figure, mais putain, j'ai envie d'une cigarette quoi !! ». J'aurais jamais dû commencer, mais en même temps, mes moyens financiers ne vont pas de paire avec un tabagisme régulier, la vie est décidément bien faite.

 

Gros besoin sexuel : Tape m'en cinq. Je vais bientôt créer l'association « SOS gros besoin sexuel ». Même avec un numéro à peine plus surtaxé que celui d'Irma la voyante de l'amour, je suis sûre de faire fortune.

 

Honte d'avouer qu'il m'a larguée : Ahhh, ça, je sais ce que c'est. Ce moment complètement humiliant où on te demande comment vont les amours, comment se porte ton petit-copain, pourquoi ça fait longtemps qu'on l'a pas vu... Et que tu n'oses pas dire qu'il t'a lourdée comme un sac poubelle... Ah... Mode solidarité activé.

 

Je veux passer le permis mais mon moniteur me dit que je suis pas prête : Si ça peut te rassurer, AUCUN moniteur (et pourtant j'en ai eu 12) ne m'a jamais dit que j'étais prête, et pourtant je l'ai eu. Ou alors il est sincère et il est donc conseillé (mais pas obligatoire, à toi de voir) de suivre son avis. Ou c'est un vendu et il est juste là pour t'empiler les heures comme des perles, et les sous qui vont avec. Bref, je te dis merde !

 

Pourquoi je l'aime : si tu parles de ton petit-copain (ou de l'homme sur qui tu baves, en tout cas), j'aurais plusieurs hypothèses à t'exposer. 1) Parce que c'est un connard (oui, chaque fois qu'un mec est con et/ou voué à nous faire du mal, on tombe amoureuse, c'est comme ça). 2/ Parce que c'est une bombe sexuelle, et si c'est le cas, profite-en bien, petite veinarde coquine. 3) Parce que c'est plus pratique pour le financement de tes loisirs : cinéma, restaurants, etc (bah, oui... Perso c'est un des aspects du couple qui me manque, je suis très vénale au fond). 4) Parce qu'on choisit pas qui on aime, et que si tu l'aimes lui, c'est juste comme ça. Bon courage !

 

C'est vendredi : YOUPI !

 

A 20 ans je ne me suis jamais épilée le maillot : Quelle chance... Que tu le fasses de manière douloureuse ou non, ça prend du temps, c'est chiant, et si tu es une petite chanceuse comme moi, tu as des poils incarnés extrêmement douloureux qui te font coucou. Alors si tu n'en ressens pas le besoin, ne te force surtout pas, hein. Cela n'a rien d'obligatoire !

 

Jeune Anecdotique : Oui, c'est moi, la star ! (mouhahaha)

 

Je n'ai pas beaucoup d'amis : Le point positif, c'est que ça diminue tes chances d'avoir des cons parmi tes amis. Cool, non ?

 

Je suis poilue et mon homme n'aime pas : Si on me lance là-dessus je vais taper un pavé. Mais on m'a lancé là-dessus, voilà, c'est trop tard. Un mec qui n'aime pas les poils, soit, ça peut exister, l'homme que j'aime actuellement est de cette branche. Mais là où ça pose problème, c'est si ses goûts entraînent des remarques désobligeantes à ton égard et te poussent à t'épiler alors que tu n'en as pas envie. Je m'épile pour mon homme quand j'en ai envie, personnellement (la dernière fois par exemple, bah j'ai préféré regarder des séries qu'aller m'épiler, voilà, ça arrive, pauvres humaines que nous sommes !). Bref, ton homme n'aime pas les poils, et si tu tapes ça dans Google, il se peut que le sujet ait posé problème entre vous. Je te propose donc de lui demander lui aussi de s'épiler, comme ça, pour le plaisir. Et de lui dire que s'il ne le fait pas, plus de gâterie, plus de sekse, rien. Il finira par craquer, promis (ou par te tromper, et dans ce cas-là, tu as perdu un con dans ta vie, ça fait mal et ça soulage en même temps)(je commence sur les poils, je finis sur l'infidélité, je pars décidément trop loin).

 

Pourquoi on dit merci : Alors là... Je sais pas... Simple politesse ? Personnellement, si on est même pas capables de dire des choses aussi élémentaires que des formules de politesse, ça fait quand même vachement mauvaise impression. Donc, à ton pourquoi, je réponds que c'est comme ça, c'est gentil et ça fait plaisir. Et ça ne te fait pas user énormément de salive, alors bon, je dirais plutôt : Pourquoi on ne dirait pas merci ?

 

Je n'arrive pas à m'épiler les aisselles à la cire : Moi non plus. Du coup, je reste poilue. Vie injuste.

 

Pourquoi une fille est très sensible : Je te répondrais bien à base de termes tels que « hormones », « je t'emmerde », ou encore « pour compenser l'insensibilité masculine », mais je n'ai pas grand-chose à répondre, en fait.

 

Sida à cause d'une relation longue : Question ? Affirmation ? Question : oui, c'est fort possible, car chaque jour supplémentaire passé près de ton compagnon (ou ta compagne, ne soyons pas sexistes) potentiellement infidèle (sans capote, parce que sinon on tape pas dans « l'assez cruel) est un jour de danger supplémentaire. Moi, pessimiste ? Jamais. Affirmation : courage, courage, courage. (je sais qu'il existe d'autres manières de choper le sida que de sortir avec quelqu'un d'infidèle – malheureusement – mais je n'énumérerai pas toutes les possibilités ici, cela va de soi.)(Protégez-vous et/ou faites les tests, zuuut!)

 

Pourquoi avoir autant d'amis sur Facebook : Parce qu'à défaut d'avoir de vrais amis, ça fait plaisir à certains de faire semblant.

 

Pourquoi on aime les frites : parce que c'est plein d'huile, ça fait grossir, c'est gras et ça fait du bien au moral. Faut pas se leurrer, c'est pas le chou-fleur qui nous sauvera d'une rupture amoureuse... Gras et plaisir vont de paire ! (j'allais faire une blague salace, m'enfin.)

 

Honte de faire l'amour : Grand dieu, non ! Je te dis : non ! Si tu as la chance, là, de pouvoir faire l'amour avec quelqu'un qui t'aime, et que tu aimes, je te dirais de ne pas hésiter parce que c'est une chance (le conseil qui pue la fille grave en manque, ouais, et alors ?). Après, il ne faut le faire que si on en a envie, ça ce n'est pas nouveau. Mais pour ce qui est de la honte, il n'y a foutrement pas de quoi avoir honte, après tout tu n'es pas née dans les choux, faire l'amour c'est tellement normal et cool que même tes parents ont tenté le truc... Allez, bonne continuation ! (dire « bonne baise » serait un peu violent, mais l'intention est là.)

 

Blog + ma maman et moi : Si l'idée est de donner l'adresse de ton blog à ta mère, c'est une très mauvaise idée. Personnellement, si un jour ma mère tombe sur mon blog, je fugue dans le Poitou et je change complètement d'identité.

 

Je ne maîtrise pas ma voiture : Fais un geste pour nous alors : ne la sors pas du garage. Nous tenons à nos vies.

 

Pourquoi je pleure après l'amour (vous remarquerez que beaucoup de requêtes commencent par « Pourquoi »... Je me demande pourquoi!) : En ce moment, si je pleurais après l'amour, ce serait en pensant à la prochaine fois où j'aurais la chance de connaître ce plaisir (en tout cas avec l'homme que j'aime), c'est à dire longtemps, longtemps, longtemps (longtemps, quoi, vous avez compris). En général, je considère que pleurer après l'amour, c'est juste ouvrir quelques secondes les portes qu'on laisse toujours fermées lorsque nous sommes sous contrôle, en dehors de tout plaisir et conditionnés pour tout intérioriser publiquement. (c'était bô)

 

Si un homme pleure par amour ça veut dire quoi ? : Ses glandes lacrymales sont en bon état de marche. Ce que ça veut dire aussi, c'est que t'as bien de la chance, et que si tu n'en veux pas, tu peux me le donner, j'adorerais qu'on pleure d'amour pour moi !

 

Pourquoi je pense à lui en permanence : Nous sommes donc sœurs de pensage-à-lui-en-permanence. A ta question, je n'ai pas de réponse claire à apporter. Juste : « Punaise, ils nous tiennent, ces foutus mecs ! » (Dignité au revoir)

 

Pourquoi j'ai des pulsions : ça dépend de quel ordre sont tes pulsions (sexuelles, violentes, alimentaires?) mais en tous les cas, cela signifie premièrement que tu fonctionnes parfaitement bien, parce que les humains ont des envies, des désirs, parfois exagérés par des situations et des contextes particuliers. MAIS si ce sont des pulsions excessives ou dangereuses, on s'en fout du pourquoi, tu te fais aider et puis c'est tout !

 

 Fichtre diantre, quelqu'un va-t-il enfin se décider à me placer au courrier du coeur dans une revue ? Je suis bonne, je vous dis !

 

 

 

Posté par JeuneAnecdotique à 14:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Pourquoi on se marre bien avec Google ?

Nouveau commentaire