01 janvier 2014

Pourquoi je ne suis pas fêtarde ?

 

C'est un sujet que j'ai déjà abordé (lorsque j'étais encore une blogueuse sérieuse et régulière...). Mais là, j'ai envie de l'aborder de nouveau. La question est : pourquoi, zut de zut, serais-je obligée de faire la fête le jour de l'an ?

Formulée comme ça, j'ai l'air d'une vieille teigne qui ne sait pas s'amuser et qui aime casser les délires de tout le monde. Mais c'est justement ça le problème. Je sais m'amuser, avec mes amis ou seule (oui, seule, c'est possible), et je n'ai pas besoin de dates précises pour ça. Je m'amuse quand je veux, je ne m'amuse pas parce que c'est le 1er janvier et que du coup on est obligé de s'amuser sinon on est des vieux cons !

J'ai passé la soirée avec ma famille de Normandie jusqu'à minuit. Puis, j'ai fait un effort pour faire plaisir à mon copain fêtard : je l'ai rejoint chez un ami à lui. Mais à peine arrivés qu'il voulait déjà se barrer pour aller à une fête de quarante personnes... Alors, je ne l'empêche pas de s'amuser, je demande juste à ce qu'il comprenne que moi, ce n'est pas mon truc, et que j'aimerais bien pouvoir rentrer chez moi sans qu'il tire la gueule et qu'il m'accuse de lui gâcher la vie parce que je suis pas pile poile comme il veut que je sois (un clone de lui, il me semble, sauf que sortir avec un clone de moi, je ne supporterais fichtrement pas).

La phrase qui m'a faite tilté, c'est : "En fait tu voulais une soirée en amoureux, sauf que c'est pas ça qu'on fait au jour de l'an !"

 

 

Ah oui, ah oui... On fait quoi au nouvel an, au juste ? On fait la fête sinon on a une amende ? On a pas le droit de faire autre chose, genre de faire... Ce qu'on veut ?

Si, on a le droit, vous avez le droit, ils ont le droit ! C'est tout. J'aime faire la fête, mais je ne suis pas fêtarde. Ce n'est peut-être pas clair mais la nuance est simple : je m'amuse quand je veux, comme je veux, où je veux, avec qui je veux. Je n'ai pas à accepter d'aller à une fête de quarante personnes si je n'ai pas envie, si je ne les connais pas, sous prétexte que la date du jour veut qu'on fasse ce qu'on attend de nous, qu'on le veuille ou non. Je vous rassure, je suis très bien dans ma peau, je m'amuse souvent et je ne suis pas frustrée. Si j'ai envie de faire la fête le 10 février plutôt que le 1er janvier, je le ferai. Il n'y a pas de raison...

Si, pour mon amoureux, le jour de l'an est synonyme de fête, très bien. Chacun est libre de faire ce qu'il veut, d'avoir ses habitudes, ses idées. Si pour moi, c'est synonyme de "jour comme les autres" et de "2013 +1", je n'ai pas plus à changer de vision que lui. J'ai voulu faire un compromis en allant chez son ami, il n'a pas relevé et m'a entraînée dans un truc que je n'aime vraiment pas... Tant pis, je rentre chez moi m'énerver dans un article, lire un bon bouquin et regarder "Super nanny" sur Youtube. Tout le monde est content !

Chacun est comme il est, et ce n'est pas la date inscrite sur le calendrier qui aura raison de ça. Ah, et au fait : BONNE ANNEE ! ;)

 

Posté par JeuneAnecdotique à 02:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Pourquoi je ne suis pas fêtarde ?

    Moi j'ai dans la chance, mon amoureux est comme moi, il n'est pas fêtard !
    Alors on a fait le réveillon du nouvel an tous les trois, avec notre fille, et c'était très bien ainsi !
    Bonne année ! :)

    Posté par Maaademoiselle A, 01 janvier 2014 à 09:42 | | Répondre
  • Bonne année à toi aussi ! :)
    Et t'as raison, c'est pas une obligation de faire la fête sous prétexte qu'on est la veille du jour de l'an...

    Posté par Melgane, 01 janvier 2014 à 10:31 | | Répondre
  • Bonne année à toi! J'ai passé mon reveillon sur le canapé en matant un bon film et c'était parfait!

    Posté par marion, 01 janvier 2014 à 21:18 | | Répondre
  • Je suis comme toi...

    Posté par Délices de Minie, 02 janvier 2014 à 18:21 | | Répondre
Nouveau commentaire