16 juillet 2014

Pourquoi ne sommes-nous pas tous égaux face à la justice ?

Aujourd'hui, parlons sujet tabou, parlons racisme.

Pour commencer directement à vous exposer le fond de mon propos, je précise : quand je dis racisme, je parle de racisme tout court, pas de racisme anti-noir ou anti-maghrébin. Car oui, le racisme signifie que l'on considère comme inférieure une personne qui n'est pas de notre origine. On ne précise pas, dans la définition, de quelle couleur doit être la personne pour que cela soit considéré comme du "vrai" racisme.

Je vous parle de cela aujourd'hui à cause, certains l'auront peut-être déjà deviné, de l'ex-candidate FN condamnée à neuf mois de prison fermes pour avoir retweeté un photomontage de Taubira la comparant à un singe. Je ne vais certainement pas dire qu'elle dispose d'un humour intelligent car ça ne me ferait pas rire que l'on fasse un montage semblable de mon fiancé (qui est étranger), mais je trouve ça vraiment disproportionné.

L'ex de mon copain m'a traitée de pouffiasse de blanche, a dit qu'elle comprenait pourquoi il aimait les blanches, parce que je n'avais aucune personnalité, aucune valeur. Puis-je espérer la même sanction si je me rends au commissariat ?

J'ai passé quatre ans dans un collège où la majorité des élèves étaient des étrangers, mes meilleures amies étaient pour l'une algérienne, pour l'autre nigérienne. Autant dire que je m'en foutais complètement que mon pote soit noir, métisse, bleu ou vert. Je ne suis pas de cette trampe. Et je peux vous dire que si personne n'osait trop les emmerder, les élèves de mon école, j'ai par contre eu mon lots d'insultes. Je me rappelerais toujours le jour où Sarkozy a été élu président, lorsque j'étais en quatrième. Tous les étrangers de ma classe me regardait de travers, disaient haut et fort que j'étais une salope, et que ma mère était une pute qui avait voté pour Sarko, alors qu'ils ne pouvaient pas savoir et que ça ne les regardait même pas. Je ne comprenais pas très bien ce que j'avais fait pour mériter cela, car je ne savais même pas encore ce qui différenciait la gauche de la droite à l'époque. Ce que j'ai compris, c'est que mon tort était d'être blanche. Et d'être dans une classe d'imbéciles aussi...

Je ne comprends pas cette hierarchie des victimes de racisme. Je ne comprends pas cette volonté de vouloir faire passer le racisme anti-noir pour une tragédie, là où le racisme anti-blanc n'existe pas voyons, et puis faut pas vous vexer pour si peu ! Si certains le subissent, ça existe, et c'est aussi humliant pour les victimes de toutes origines.

Merde, ouvrez les yeux, quelqu'un qui vous attaque sur votre couleur de peau, quelque soit votre origine, c'est un gros con, vous êtes un humain comme les autres et nous sommes censés être tous égaux. Je n'ai pas DU TOUT l'impression que nous soyons tous égaux aux yeux de l'opinion publique et de la justice, mais c'est en tout cas ce que nous devrions être. Chaque personne a sa valeur, et mérite le respect.

Je suis dépitée de voir mon pays condamner des gens à de la prison ferme pour des likes sur un photomontage, quand d'autres brûlent des voitures, violent des jeunes filles, et ressortent bien peinards avec au pire un "c'est pas cool ce que vous avez fait, ne recommencez pas hein !". Non mais on va où là? La colère de la population n'est-elle donc pas une preuve du ras-le-bol général vis-à-vis du GROS n'importe quoi que créee le gouvernement et sa justice de mon cul ?

La mère de mon copain, le soir du match de football qui opposait l'algérie à je ne sais plus qui (je ne m'intéresse pas trop au foot), s'est retrouvé au centre d'un chaos apparemment toléré par la police sur les Champs-Elysées et s'est pris du gaz lacrymogène dans les yeux. La personne qui lui a fait ça ne devrait-elle pas être aussi condamnée ? Pauvre quiche que je suis, j'en ai des espoirs d'une France utopique, hein...

Parfois, je suis fière de mon pays, de cette Terre d'accueil qui tente d'aider les plus démunis comme elle peut. Mais le plus souvent, je suis déçue de la manière dont tout cela est géré. Nous sommes généreux, mais nous sommes aussi des bonnes grosses lavettes qui punissont des likes sur tweeter en laissant des délinquants ressortir et faire leurs conneries sans crainte de la sanction. Moi, ça me hérisse sacrément.

Je parlais de racisme, et me voilà engagée sur un terrain plutôt sinieux... Bref. Chacun son opinion. J'essaie de me faire à ce laxisme latent, qui tient plus de la bêtise que de l'humanité, mais passons.

Pour revenir au sujet initial, je ne suis pas d'accord pour prioriser certaines victimes d'un même délit. Ils ont sans doute voulu montrer l'exemple pour que les racistes se calment avec leurs conneries, mais je pense que le seul résultat qu'ils vont avoir, c'est l'exaspération d'une grande majorité. Ils s'y prennent comme des gros manches. Beaucoup vont trouver ce jugement trop strict en comparaison de l'inefficacité de la justice concernant d'autres crimes et délits. Et au fond, ils auront raison.

Le racisme doit être puni. Ca, oui. Nous n'avons pas à tolérer l'incitation à la haine, basée sur la couleur de peau, le sexe, le physique de quelqu'un. Mais punissez-le pour tout le monde pareil ou ne le punissez pas. Et si possible, infligez de plus lourdes peines aux brûleurs de voitures et aux personnes violentes, ça arrangera tout le monde, et les victimes particulièrement.

J'ai lâché mon pet, c'est fait ! J'espère que vous avez compri le fond de mon idée, et que certains n'iront pas à la facilité du "Donc pour toi c'est pas grave d'insulter un noir ?", car il faut aller un peu plus loin que ça. Au contraire, je le répète, le racisme, explicite ou discret, doit être puni de toute manière. Mais pour tout le monde pareil, car nous sommes tous égaux, ça serait encore mieux...

 

 

Posté par JeuneAnecdotique à 16:23 - - Commentaires [23] - Permalien [#]


Commentaires sur Pourquoi ne sommes-nous pas tous égaux face à la justice ?

    ah je me sens moi seule. Le nombre de fois que je me fait traiter de "pute blanche" et autres joyeusetés alors que je suis belge dans mon pays de blanc. j'ai juste envie de foutre des coup de pieds au cul du petit con qui sort ça et de le renvoyer chez ses parents. oui parce que généralement ceux qui ôsent te sortir ça sont nés en Belgique. Et c'est le Herve qui dit au camembert qu'il pue. (pour rester dans le ton tricolore noir-jaune-rouge)

    En primes en Belgique un autre racisme existe: celui des flamands contre les wallons et vice versa. Mais cela tend à se calmer avec les jeunes générations.Sauf si on ne flingue pas Bart de Wever en vitesse car lui est juste un gros débile qui veux couper mon pays en deux (et le jour où il fait ça, j'écris deuil sur mon drapeau national car le Belgique sera morte) Je me suis déjà faite traiter de "pute wallonne" (décidément j'ai la tête à ça)

    Je sors aussi mon coup de gueule et ça fait de bien.

    Posté par Cari, 16 juillet 2014 à 17:06 | | Répondre
  • Il y a deux remarques que je me fait quand je lis ton article.

    La première : oui, il y a du racisme anti-blanc cependant je pense que c'est le résultat d'un cercle vicieux qui s'est lentement créée. Je m'explique : dans une émission d'Europe1 la journaliste rapportait qu'en Afghanistan les gens pensaient souvent que dans les rues de Paris on vaporisait du parfum, et je trouve que c'est assez révélateur de l'image de rêve que des immigrés ont de la France et de l'Europe de l'Ouest en général. Et donc ils arrivent en France avec des rêves pleins la tête et là paf ! La désillusion : les Français sont racistes (soit par conviction, soit à cause de la crise, peu importe). Ils ne se sentent pas intégrés et rejettent la faute sur les blancs, type : "vous ne nous acceptez pas, bande de sales blancs colonisateurs !" Et face à ça les gens disent "oh regardez ! ils sont racistes envers nous terre d'accueil ! vite, vite ! il faut les faire partir et fermer les frontières ! s'ils ne nous aiment pas qu'est-ce qu'ils foutent là ?!" En fait je crois qu'ils ne se sentent pas Français... un jour au lycée j'étais sur un banc à quelques pas d'un groupe de Seconde et ils se disaient : "t'es quoi toi ?" et ça y allait de Marocain à Sénégalaise en passant par le Cameroun. Pas un n'a dit "Français (mais ma/mon mère/père est...)". Alors peut-être effectivement que certains, comme une amie qui est née en Algérie, n'étaient pas Français parce que pas nés en France et dans ce cas oui, effectivement, ils ne sont pas Français, mais peut-être aussi qu'ils sont nés en France et, comme ils n'ont pas 18 ans et ne peuvent pas prétendre à faire une demande de nationalisation dans leur pays d'origine, ils sont Français. Mais ils ne se sentent pas Français. Et c'est à partir de là que le racisme anti-blancs (et en fait, anti-Français/pays d'accueil quelconque) peut naître.

    La deuxième : Je crois que cette décision de justice dépasse le simple exemple. Le photomontage ne visait pas un footballeur quelconque dans un stade, ou même une personne lambda... il vivait une Ministre du Gouvernement. Et je crois que les magistrats ont eu un peu peur de ça, ils ont voulu donner une sanction bien plus qu'exemplaire au risque de se mettre à dos l'opinion publique pour défendre Madame Taubira de peur de ne pas faire assez parce que "quand même, c'est une Ministre". Et je pense que Madame Taubira n'a même pas fait ça exprès, qu'elle n'a pas décroché son téléphone et a respecté la séparation des pouvoirs. Seulement les juges ont pris peur. Alors oui, c'est injuste, mais finalement c'est humain. Parce que plus ou moins inconsciemment et même si cette affaire devait se faire traiter comme une autre, on ne touche pas à un Ministre (et encore moins au Garde des Sceaux, c'est quand même ballot). Alors je ne dis pas que je suis d'accord, je dis que c'est humain. La Justice est un idéal et les humains ne sont pas idéaux puisqu'humains et donc, j'ai presque envie de dire "par essence", imparfaits.

    Posté par Melgane, 16 juillet 2014 à 17:59 | | Répondre
    • En effet, c'est un véritable cercle vicieux car on pourrait aussi dire que pour s'intégrer, il faudrait commencer par ne pas insulter les autres et proférer des paroles racistes... Et ça tient pour tout le monde !

      Mais c'est encore pire ! Donc, ce n'est même pas seulement les étrangers qui ont droit à plus de compréhension que les autres, ce serait seulement ELLE, sous prétexte qu'elle est ministre ? On marche sur la tête ! Une jeune fille noire insultée dans la rue n'est pas moins importante que Madame Taubira ! Je sais que tu ne le penses pas, mais c'est ce qu'eux pensent visiblement et ça m'énerve beaucoup. Surtout qu'on les voit pas réagir aussi vite pour d'autres crimes...

      Posté par JeuneAnecdotique, 16 juillet 2014 à 20:18 | | Répondre
  • Je suis tout à fait d'accord avec l'ensemble de ce qui a été dit dans cet article, et je dis ça en étant étrangère "non-blanche"...pourquoi le racisme n'aurait-il qu'un seul sens?

    Posté par bulle, 16 juillet 2014 à 19:32 | | Répondre
  • J'y ai eu droit, au racisme anti-blanc, quand j'étais petite je vivais en cité HLM et je devais bien être la seule blanche de l'immeuble.
    J'ai même une anecdote à ce sujet : un jour où j'attendais le bus, une nana se met à me chercher des noises et m'insulte de "sale française de mort". Je lui ai répondu "sale chienne" (j'étais si subtile) et là tout le monde s'est mis à hurler au racisme. Mais ce n'est pas la plus raciste des deux qui a été sifflée, pour le coup...

    Posté par Kariana, 16 juillet 2014 à 20:16 | | Répondre
  • comme beaucoup tu considères qu'être français=blanc dire mes amies étrangères alors qu'au final elles sont françaises avec origines étrangère est pour moi déjà une conséquence de tout ce racisme.

    je suis pour ma part contente que cette femme soit condamnée car lorsqu"on attaque des noirs , il y a rarement des conséquences derrière car nous ne sommes pas considéré comme des humains.

    le racisme anti-blanc existe je ne le nie pas mais n'empêche pas une personne d'obtenir un job ou un logement.

    je ne pense pas que par exemple tu réfléchisse à 10 fois avant de mettre ta photo sur un cv ou a checker le taux de racisme avant de prendre tes billets pour aller dans un pays ou simplement en province. J'ai refuser un poste dans une région car je savais que les gens étaient raciste envers les noirs et les arabes. Donc non merci, je n'avais pas envie de subir les pro-FN et les commentaires qui vont avec.

    Tu parles de viols impuni(un viol est un acte abominable qu'on soit blanche ou noire) et autres mais combien de bavures policières, combien de discrimination à l'embauche, combien de racisme ordinaire nous devons tous les jours subir. Il n'y a qu'a voir à la télé combien il y a de minorités (et non étranger comme tu aimes à le dire car on peut avoir une autre couleur de peau que le blanc et être français).

    Je ne justifie en aucun cas la bêtise humaine qu'on soit noir ou blanc mais traiter une politicienne noire de singe , je trouve cela scandaleux autant que je trouve scandaleux qu'on insulte le président de la république de flamby par exemple.(et il est blanc que je sache)

    le jour où les gens comprendront que français ne veut pas dire être blanc on aura gagner une bataille.

    je suis donc très fière de mon pays moi qui suis une femme noire et fière de l'être autant qu'elle est fière d'être française.

    je continuerai de me battre pour que les minorités soient enfin un jour respectées par les Hommes blanc

    Posté par cindyess, 16 juillet 2014 à 23:35 | | Répondre
    • A te lire j'ai un peu l'impression que tu as lu en surface et que tu n'as pas trop cherché à comprendre...

      Je n'ai pas dit qu'être français était être blanc, je parle surtout des origines, de la couleur de peau, mais la nationalité je m'en balance un peu car ce n'est pas écrit sur la tête d'une personne. Mon père est blanc mais a la nationalité portugaise ! (et pas double, vraiment que portugaise).

      Ensuite, certes je n'ai pas honte d'être blanche, mais j'hésiterais quand même à mettre ma photo car je suis grosse (médicalement parlant, je suis obèse). C'est un critère physique comme la couleur de peau et c'est dommage d'avoir peur de se montrer, qui qu'on soit, juste parce qu'on sait que certains sont cons.

      "Comme j'aime à le dire"? C'est un sarcasme si je me trompe pas? Tu n'as pas très bien compris. Je dis étranger pour dire que les origines ne sont pas uniquement françaises, je ne dis pas étranger pour dire "INTRUS" ou "CASSE TOI". Comme d'habitude dès que l'on parle de ça, les gens attrapent la mouche sur des simples mots mal compris, limite sur la ponctuation, juste pour chercher la petite bête. Je vis avec un homme à la peau métisse qui est né en France mais a des origines 100% sri lankaise (tiens je sais donc que ça existe? Ah ben oui...). Alors me faire comprendre que j'ai de mauvaises opinions des autres et de la manière dont on les traite... On s'en passera :)

      J'ai relu mon article pour vérifier et c''est bien ce qui me semblait : je n'ai jamais assimilé français = blanc ! Je me disais bien aussi ;)

      Moi je me bats pour que TOUT LE MONDE soit respecté, c'est encore mieux. Malheureusement y a du pain sur la planche. Sans vouloir vous vexer, vous en êtes la preuve. J'admets dans mon article les souffrances de tous, et dit que nous devrions être égaux, et vous dites que vous vous battrez limite contre les hommes blancs pour vous défendre... Bref... :/

      Merci de votre commentaire.

      Posté par JeuneAnecdotique, 17 juillet 2014 à 01:13 | | Répondre
    • Et aussi, je n'ai jamais checké le nombre de racisme avant d'aller quelque part... Mais j'ai souvent évité des lieux car je savais qu'en tant que blanche je n'y serais pas très bien acceuillie. Quand j'étais ado j'ai mis deux ans à oser faire le trajet jusqu'à sarcelles en train. Et puis bien sûr ça n'a pas loupé dans la gare, je me suis fait insulter de sale blanche... Bref. Chacun a ses merdes :)

      Posté par JeuneAnecdotique, 17 juillet 2014 à 01:16 | | Répondre
    • Quand je lis votre commentaire j'ai l'impression que vous n'avez pas lu l'article ou alors en diagonale. Jamais elle ne dit que blanc = Français et qu'un noir, un rouge, un vert, ou un jaune à pois bleus ne peut pas être Français. Ensuite je suis un peu gênée du fait que tu admettes que le viol est un acte abominable mais que cette phrase soit immédiatement suivie d'un "mais". Comme s'il y avait pire. Moi, honnêtement, je ne sais pas ce qui est le pire entre le racisme et un viol. Ce sont deux choses très très trèèèèès différentes mais qui n'ont pas être mises sur un podium pour savoir lequel des deux est le pire. D'autant plus que le viol touche au physique, comme le meurtre, alors que le racisme touche davantage au psychologique, comme le harcèlement scolaire (entre autre), ce n'est donc pas du tout comparable, pas du tout dans la même catégorie. Un peu comme si aux Jeux Olympiques (oui, la comparaison est bizarre xD) on mettait sur la première marge un nageur, sur la deuxième un sauteur à la perche et sur la dernière un gymnaste. Aucun rapport. Bref.

      Je comprends que le racisme vous touche et que ce sujet soit sensible pour vous. Mais... il y a un proverbe éthiopien que j'aime bien et qui dit : "écoute avant de répondre, mâche avant d'avaler". Et je crois que ce n'est pas ce que vous avez fait. En tout cas ce n'est pas l'impression que j'ai quand je lis votre commentaire. J'ai l'impression que vous avez lu trois phrases de l'article et le reste en diagonale, aveuglée par votre colère et votre envie d'en découdre face aux "Hommes blancs". Mais comment on est censé discuter, échanger, et surtout se comprendre si on écoute pas attentivement l'autre ? Sincèrement, quand j'ai lu cet article, je n'ai tiqué à aucun endroit, et pourtant je tique facilement sur ce genre de chose. Cet article est clair, on comprend très bien la pensée qu'il y a derrière, et ce n'est pas celle que vous avez comprise. Cet article ne dit pas qu'il ne faut pas condamner le racisme, il dit que 9 mois ferme alors que pour d'autres cas il y a beaucoup moins ce n'est pas "juste". Hier à la radio j'entendais un avocat qui disait qu'il n'avait jamais vu une peine aussi grande, même pour un négationniste récidiviste. Ça donne à réfléchir. Enfin bref. Relisez l'article à tête reposée, sans vous énerver parce qu'il parle de racisme et que cela vous touche et que c'est un sujet sensible pour vous. Lisez-le comme n'importe quel article, comprenez-le tel qu'il est et n'essayez pas de voir derrière les choses que vous voulez y voir. Dans un de mes articles je rappelle ceci : "La communication c'est compliqué [...] : 1 Entre ce que je pense // 2 Ce que je veux dire // 3 Ce que je crois dire // 4 Ce que je dis réellement // 5 Ce que tu veux entendre // 6 Ce que tu entends // 7 Ce que tu crois comprendre // 8 Ce que tu veux comprendre // 9 Et ce que tu comprends réellement // Il y a 9 possibilités de ne pas s’entendre !".

      Moi je crois que vous êtes un peu comme ce garçon dans ma classe qui cherche le racisme. Et c'est une phrase de votre commentaire qui a commencé à me faire penser ça : "je suis pour ma part contente que cette femme soit condamnée car lorsqu"on attaque des noirs , il y a rarement des conséquences derrière car nous ne sommes pas considéré comme des humains." Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi cette phrase en particulier... mais elle a été rejointe par votre dernière phrase. Vous me donnez l'impression (mais peut-être que j'ai mal compris le sens de votre commentaire, ce qui est parfaitement possible étant donné que la communication c'est compliqué ! ^^) de faire une opposition noirs/blancs, les gentils noirs et les méchants blancs, le racisme anti-noirs pire que le anti-blanc (puisque le anti-blanc n'empêche pas de mettre sa photo sur son CV, c'est ce que vous dites). Or ce n'est pas ça, le débat, d'après moi. Tout comme il y a des hommes féministes il y a des blancs qui se battent contre le racisme, ça c'est la première chose. La seconde c'est qu'il ne faut pas faire une opposition noirs/blancs parce que précisément c'est de cette opposition que né le racisme, mais une opposition racistes-anti-racistes. Et c'est quand des anti-racistes de tous les pays et de toutes les origines se battront ENSEMBLE contre les racistes du monde que l'on aura gagné la bataille avant même que les racistes capitulent.

      Posté par Melgane, 17 juillet 2014 à 10:19 | | Répondre
    • Et aussi, pour revenir sur le parallèle viol/racisme qui n'est pas comparable, ça n'est pas comparable pour une autre raison : le viol est un crime, le racisme, il me semble, est un délit.

      Posté par Melgane, 17 juillet 2014 à 10:26 | | Répondre
  • Contextualiser les choses c'est bien aussi. Qu'il y ait du racisme anti-blancs, ça je le conçois tout à fait, ça m'est arrivée... une fois, quand je vivais dans le 93. Par contre, ça arrive combien de fois par jour à ceux qui sont un peu bronzés ? Il n'est nullement question de hiérarchiser le délit de faciès mais de regarder la réalité. Je vis, comme toi avec une personne d'origine sri-lankaise, et c'est pas une fois dans le mois, ni une fois par semaine qu'il subit tout ça, mais tous les jours voire plusieurs fois par jour (ceci dit, y a des périodes où c'est plus calme, je peux le reconnaître). Perso' je ne peux pas dire la même chose, moi cela reste infiniment plus rare. On vit en France là, on est majoritaire nous les blancs, c'est une donnée à prendre en compte il me semble. De fait, il y aura forcément plus de racisme envers les noirs, les arabes ou que sais-je encore que envers les blancs. En ce qui concerne la condamnation de l'ex-élue FN, mais heureusement qu'elle a été condamnée ! Tu te rends compte tout de même que c'est un personnage public, avec des gens qui suivent derrière, si elle n'avait pas été condamnée, le message aurait été "on peut se foutre de la gueule des noirs regardez, moi je l'ai fait et c'est passé comme papa dans la bonne", le pire truc qu'il puisse arriver. On ne peut tout simplement pas comparer ce qui n'est pas comparable. D'un côté, tu as des actes relativement "isolés", de l'autre, c'est quotidien et ça concerne tous les aspects de la vie. Entre les deux, moi j'ai "choisi" mon camp, il est infiniment plus confortable d'être blanche en France que jaune, noire ou je ne sais quoi. C'est simplement un constat. Avant d'être avec mon mec, je ne me rendais pas compte de tout ça, je suis tombée de très haut. Je me disais que ça allait, qu'il devait pas en souffrir et BAM, le pavé sur la gueule. Lui, il ne dit rien, quand on mime un singe à côté de lui, il encaisse. Quand on le traite de sale youpin (oui parce que mon copain est d'origine sri-lankaise mais il a un visage qui fait que on n'identifie pas de suite ses origines), il encaisse également. Quand il s'asseoit à un café et qu'on ne le sert pas alors qu'on sert les autres, il ne dit rien. Mon propos n'est pas : ne condamnons pas le racisme anti-blancs, loin de là. Mon propos c'est : remettons nous un peu dans le contexte, regardons VRAIMENT ce qu'il se passe avant d'émettre une opinion un peu simpliste voire dangereuse. Je suis effarée de lire que certains peuvent penser que la sanction de l'ex élue est disproportionnée. Ce qu'elle a fait est très GRAVE, notamment de par son statut, parce que elle, ce n'est pas 10 loulous qui vont la suivre dans son délire mais 15 000. Je doute très sérieusement que ce soit la même chose lorsqu'un noir va traiter une blanche de "sale pute blanche" tu vois, ça m'étonnerait que derrière lui, il y ait des milliers de personnes qui le suivent... Après, si je me trompe, je n'aurais aucun problème à le reconnaître. Mais là, ça me rend juste folle de lire ça. Ce n'est pas contre toi, mais contre le propos général de l'article, le manque de sources, le manque de recul, je trouve ça dommage... Au fait, je suppose que tu sais qu'il existe aussi du racisme anti-blancs de la part de blancs eux-mêmes ? Vois-tu, toi qui comme moi est avec une personne d'origine étrangère, sommes perçues comme des traîtres. Et pire encore mais je ne préfère pas commencer à citer tout ce que j'ai pu lire tellement c'était abject, regarde un peu ce que sont les identitaires et les adeptes du "Grand Remplacement", tu vas prendre peur... Bon, je suis désolée si j'ai été un peu acide, et encore plus si tu as cru que je t'insultais car ce n'était pas du tout mon but. On va dire que, comme toi, j'en ai ras le bol, pour le reste évidemment, luttons contre toutes les formes de racisme, mais c'est bien de réellement se renseigner et de réfléchir avant de dire quelque chose de regrettable et/ou erronée. Ceci dit, je salue ton initiative, toi au moins, tu as osé en parler.

    Posté par Bloody Anna, 17 juillet 2014 à 10:54 | | Répondre
    • Bonjour,

      Le recul je l'ai pris, ça fait tout de même quelques années que ça germe. Ce que je dis, à mes yeux, n'est ni regrettable, ni erroné, car c'est un constat de chaque jour.
      Moi, ce que je vois, lorsque je sors avec mon copain, c'est que personne ne l'emmerde (il est pas costaud pourtant), alors que moi j'ai facilement droit à des remarques ou des regards mal placés (sûrement à cause de mon physique et non de ma couleur). Cela dépend de l'endroit où l'on vit je suppose, mais mon copain n'a pas du tout de problème avec ça, il a beaucoup d'amis, a trouvé un travail très facilement (même deux ...). Je vis avec lui et je n'ai jamais vu personne l'insulter. Attention, je ne dis pas que ça n'arrive à personne, car je sais pertinement que si, et c'est bien le problème !!! c'est que ça arrive tous les jours à une grande partie de personnes!

      Pour toi c'est isolé. Moi je bosse dans une gare, des personnes d'autres origines qui m'insultent, parfois en incluant ma couleur de peau, c'est TOUS LES JOURS. Et pourtant je suis blanche, pas noire. Moi ce qui me rend folle, et je le dis déjà dans l'article, c'est cette manière, encore, de penser qu'un racisme est plus grave qu'un autre, parce qu'il est plus répandu ou que sais-je. Dès le moment où tu le subis, il est grave, à la même hauteur qu'un autre. Je parle de la gravité de l'acte. Par contre, quelqu'un qui le subit 10 fois par jour, sera forcément plus bouleversé que quelqu'un qui le subit une fois par semaine, c'est logique et ça je ne l'ai jamais nié.

      Mais bon sang, je dis dans mon texte que oui, il faut condamner le racisme. Cela me semble normal, au délà de la preuve d'une grande bêtise, c'est un délit ! Ce que je trouve disproportionnée et on ne m'enlèvera pas cette idée de la tête, c'est punir ce délit plus lourdement que certains crimes. Vous pensez pas que si vous pouvez violer quelqu'un et ressortir avec un simple bracelet à la cheville, là où un raciste se mange de la prison ferme, les malades (qui ne se compte pas par dizaines, lorsqu'on lit les actualités...) n'y verront pas un encouragement à pouvoir faire ce qui les tente tant, sans en subir les vraies conséquences ?

      Et oui, j'ai déjà eu cette impression, venant de blancs, d'être exclue car je n'étais pas avec un blanc. Je n'en ai pas été plus blessée que ça tu me diras, je me dis qu'ils sont juste dans leur monde, un monde bien stupide. Les simplistes, ce sont eux, pas moi ;)

      Posté par JeuneAnecdotique, 17 juillet 2014 à 13:52 | | Répondre
      • Pardon si j'ai été acide moi aussi, mais je savais bien qu'en m'exprimant là dessus, alors que je suis blanche et que je défends tout genre de racisme, ça allait entraîner des critiques comme "oui mais ceci est plus grave que cela" et même si je le savais c'est quand même quelque chose qui me blesse. Pour moi c'est injuste :/

        Merci de votre commentaire en tout cas !

        Posté par JeuneAnecdotique, 17 juillet 2014 à 13:54 | | Répondre
        • Tu peux me tutoyer :-) Alors je voulais juste revenir sur quelques petits points. Premièrement, ce dont je parle à la fin de mon article concernant le racisme des blancs à l'égard d'autres blancs... Il ne s'agit pas seulement de se sentir "exclue" parce qu'on est pas en couple avec un blanc en fait, cela c'est malheureusement monnaie courante et ce n'est pas encore très dangereux si j'ose dire (j'ai pu le constater de la part de certains membres de ma famille entre autres... ou même encore de la part de la RATP lorsque je vivais en région parisienne ^^). Je parlais de groupes ou d'associations ou que je sais-je encore qui sont extrêmement violents voire même dangereux (ce sont des blancs hein). Ils sont organisés, certains ont été condamnés, peu malheureusement car ils sont très malins. Je me répète mais il s'agit du bloc identitaire et des adeptes du "Grand Remplacement", j'en ai déjà parlé avec Charlie par mail en lui montrant un peu ce qui se jouait sur Twitter (encore que quand ça reste sur Twitter, on va dire que ça va). Ces gens sont de plus en plus nombreux. Perso' je sais qu'il y en a dans ma ville... Et pour le coup, j'ai peur d'eux. Parce qu'ils organisent des rassemblements parfois, et je me dis que si je sors avec un mon copain qui n'a pas une tête de blanc, ça pourrait mal tourner, qu'on s'adresse à eux ou non... Je vais être crue, pardonne moi, ce ne sont pas mes mots, mais pour eux nous sommes "des putes blanches", des "traîtres qui veulent des bites de noirs", ou que sais je encore. Et là j'ai été soft... Quand on tente de leur dire "mais euh c'est pas juste", ils vont nous dire que si on "aime" quelqu'un qui n'est pas français de souche, on a pas à être en France, on doit s'en aller. Et évidemment, pour eux, tous ceux qui ne sont pas en France depuis au moins 10 générations doivent retourner dans leur pays d'origine. A titre d'exemple, mon copain n'a jamais foutu les pieds au Sri-Lanka, il ne parle pas le tamoul, mais selon eux, c'est là qu'il doit vivre, il n'a rien à faire en France (encore selon eux). Voilà, ça c'est le Grand Remplacement, ils pensent que les blancs se font envahir et "remplacer" et qu'il faut que cela change. Afin qu'on soit une nation seulement blanche ! Je ne parle pas d'une minorité d'extrémistes là, entendons nous bien, je parle d'un véritable mouvement qui prend énormément d'ampleur... Et ça pour le coup, ça m'effraie beaucoup plus qu'un arabe ou un noir qui va me traiter de sale blanche (après évidemment si ça m'arrivait tous les jours comme toi, je serai peut-être plus mesurée mais voyant les dégâts qu'ils peuvent faire, je les estime infiniment plus dangereux que le premier débile venu qui va s'amuser à m'insulter).
          Ensuite, concernant la peine infligée à l'ex-élue FN, tu te demandes pourquoi le premier clampin venu qui va t'insulter n'a pas droit au même traitement, encore une fois je me répète, mais c'est... logique. Il s'agit d'un personnage public, quelqu'un qui était censé représenter une partie des français (c'était pas Rachid de la Courneuve qui n'a pas spécialement de pouvoir dans la politique et la vie publique, je grossis le trait hein ^^). Alors après on peut évidemment trouver que 9 mois c'est beaucoup, ça j'estime que c'est à l'appréciation de chacun, il est vrai que je pense également que par exemple 2 mois ferme, ça aurait été suffisant et le message serait passé. Par ailleurs, le souci avec ces 9 mois, c'est que maintenant, c'est "récupéré", on va parler de cette femme comme d'une victime alors que c'est elle qui a commencé à faire n'importe quoi et à insulter une ministre de la République. Ca, c'est quelque chose qui me dérange profondément, selon moi cette femme n'est pas du tout une victime, l'incitation à la haine raciale est punie par la loi, si en tant qu'élue elle ignore ça, alors c'est très bien qu'elle écope de 5 ans d'inéligibilité, ça me semble logique et... normal.
          Ceci étant dit, je peux comprendre que tu trouves ça "injuste" par rapport à toi et ce que tu peux subir, as-tu déjà essayé de porter plainte d'ailleurs ? Lorsque ça m'est arrivé, j'ai voulu porter plainte et ça n'a pas été pris en compte, du moins ils m'ont expliqué que les cas d'injures raciales étaient tellement courants, que ce soit contre les blancs ou les étrangers (surtout contre les étrangers hein, nous vivons dans un pays de blancs, on ne peut pas le nier ça), qu'ils ne pouvaient pas prendre les plaintes à chaque fois, tout simplement parce qu'il y avait des choses plus graves à traiter et qu'ils ne pouvaient pas "tout" faire (encore une fois, je résume rapidement mais j'ai tout à fait compris leur propos, entre une ratonnade organisé et une blanche qui se fait traiter de pute, il y a des priorités on va dire...). Et je ne dis pas qu'un racisme est "plus grave" qu'un autre. Mon propos est plutôt de dire que c'est plus grave lorsque ça inclut de la violence physique que lorsque c'est uniquement verbal, et ça ça vaut autant pour les blancs que les étrangers. Après tu n'es peut-être pas d'accord et je pourrais le comprendre, mais selon moi, dès lors qu'il y a des coups, ça me semble déjà plus dangereux... Tu vas te dire que ça contredit mon autre propos vis-à-vis de l'élue mais non en fait, puisque si je trouve sa peine justifiée c'est à cause de son statut. Après, pour ce que tu dis à propos des autres délinquants ou criminels qui vont se sentir plus libres, je t'avoue que j'ai du mal à comprendre ton cheminement, j'ai lu ce genre de propos un peu partout dans les journaux et je le trouve pas du tout crédible. Selon moi, c'est encore une fois une récupération pour dire que "bouh c'est trop vilain d'avoir condamné une élue parce qu'elle a comparé une ministre de la République à un singe, maintenant les racailles (autrement dit les étrangers) vont pouvoir commettre leurs délits en toute impunité, le gouvernement est vraiment contre les blancs, etc etc". Alors, ne te méprends pas, je ne dis pas que c'est ce que tu as voulu dire, je dis simplement que c'est qu'on peut lire de la part de beaucoup d'extrémistes et qui sont malheureusement relayés dans de nombreux journaux sans qu'il y ait une véritable réflexion derrière tout ça... et je trouve ça malheureux. Voilà, je doute avoir été très claire, je suis un peu crevée alors ne pense pas que j'ai voulu t'insulter ou te faire comprendre que tu étais bête ou je ne sais quoi, ce n'est pas du tout mon but. Le fait est que ça fait déjà très longtemps que je m'intéresse à ce sujet (en général hein, pas que depuis la condamnation) et que parfois je suis vraiment remontée à bloc, et encore plus depuis que je vois ce que peut subir mon compagnon... Enfin, je sais que je me répète (bis repetita), mais on ne peut nier qu'il est tout de même plus confortable d'être blanc en France... (ce qui ne m'empêche pas de déplorer les insultes dont tu peux être victime de façon répétée...), après la France a aussi une histoire particulière avec les colonies, etc etc mais bon tout ça est un autre débat et je me connais, je pourrais t'écrire encore un commentaire de 10 pages sur le sujet, alors je vais m'abstenir ;-) En tout cas, merci pour ton article, on ne peut être d'accord sur tout mais ça a le mérite d'inviter au débat, et le débat est constructif lorsqu'on peut s'exprimer sans être censurée, comme ici :-)

          Posté par Bloody Anna, 18 juillet 2014 à 12:21 | | Répondre
          • Par contre, que la justice ait puni cette femme lourdement alors qu'elle se vautre dans la mollesse et le laxisme pour d'autres délits, ce n'est pas extrêmiste, c'est un fait. Si les extrêmistes s'en servent pour convaincre des gens qui ne le sont pas, c'est à nous d'être intelligents. Je pense ça, mais je ne pense pas pour autant comme eux que tous les délinquants sont noirs et qu'il faut tous les brûler (heureusement, et j'exagère hein lol).

            Pour inéligibilité, je n'étais pas au courant mais je trouve ça normal aussi par contre. Ils ont bien fait. Quelqu'un qui fait preuve délibérément de racisme en humiliant, insultant et rabaissant un autre élu, ça me semble normal qu'on lui interdise de se représenter... Il y a tout de même des règles à respecter quand on exerce cette fonction :)

            Posté par JeuneAnecdotique, 19 juillet 2014 à 15:31 | | Répondre
    • C'est vrai que le racisme anti-blanc reste minoritaire, parce qu'on est majoritairement blancs en France et en plus je pense que le racisme anti-blanc est une "défense" en quelque sortes...

      Après 9 mois fermes c'est beaucoup mais c'est clair aussi que les juges, en plus je pense du fait que la cible est été une personne de l'Etat, ont considéré que c'était une personne influente d'une part et qui en plus a mis ça sur un lieu public à savoir Twitter. Donc forcément la peine est plus lourde que pour une "simple insulte" dans la rue et quelque part j'ai presque envie de dire que c'est normal.

      Posté par Melgane, 17 juillet 2014 à 14:03 | | Répondre
    • Raaaah décidément aujourd'hui je suis abonnée aux doubles commentaires xD

      Maintenant le danger d'une peine aussi lourde, même s'il y a des raisons à cette peine et je les reconnais tout-à-fait, c'est qu'on parle plus de la peine que du fait qui l'a engendré, et ça c'est quand même dommage.

      Posté par Melgane, 17 juillet 2014 à 14:10 | | Répondre
  • Je suis d'accord à 100 % avec toi ! La discrimination quelle qu'elle soit est intolérable ! Je ne juge pas les gens selon leur nationalité ou leur physique, mais sur leur personnalité. J'ai une copine qui a tendance à classifier ses amis par nationalités, ce qui a tendance à m'énerver.

    Je suis immigrée mais à moins que je parle personne ne le sait, parce que j'ai un fort accent français quand je parle allemand, j'ai la chance de vivre dans une ville super ouverte et me suis jamais sentie discriminée par rapport à mes origines. Mais quand je vivais en France je me faisais discriminer par mon physique...

    Posté par La Berlinoise, 17 juillet 2014 à 13:08 | | Répondre
  • Merci pour votre réponse et comme vous le dites il y a du pain sur la planche.

    J ai relu votre article et dire étranger au lieu de dire français avec origine est une exclusion de l autre. Et signifie qu etre français veut dire être blanc.

    Je prends la mouche autant que vous.

    Ma meilleure amie est portugaise comme votre père et connaît mon combat. J ai peut être etait virulente dans mes propos mais sa me rend dingue d entendre ce genre de propos envers les minorités.

    Nous ne sommes pas tous egaux face aux racisme et surtout devant la justice et quand pour une fois il y a une condamnation en notre faveur... bref :/

    Nous devrions tous etre egaux je suis d accord avec vous mais dans ce cas là nous devrions tous nous réjouir de cette condamnation comme pour une autre car elle apporte une pierre à l edifice de la lutte contre le racisme.

    Sauf que votre article fait le contraire.

    Posté par cindyess, 17 juillet 2014 à 13:40 | | Répondre
    • Oui, vous le comprenez comme vous le souhaitez, moi je dis cela pour ne pas me répéter ni faire de nom commun à rallonge. Il ne faut pas le comprendre comme une pensée raciste cachée, c'est un peu aller au plus simple :)

      Justement, vous êtes souvent insultés et rabaissés, c'est un fait. Les condamnations pour racisme le sont le plus souvent pour des personnes noires, et très rarement pour les personnes blanches quand bien même l'ont-elles subi aussi. Alors des jugements en votre faveur il y en a... Il faut savoir les voir et en prendre conscience. Il n'y en aura jamais assez car peu de personnes osent porter plainte ou dénoncer le racisme malheureusement...

      Je me serais réjouie d'une condamnation si elle n'avait pas été idiotement aussi lourde. Je trouve que c'est à la limite de la caricature, en fait. Une lourde amende et maximum quatre mois... Voilà qui m'aurait semblé plus équitable avec toutes les autres peines infligées.

      Si un raciste profite de mon article pour dire "ah vous voyez il faut pas condamner ça!", déjà c'est qu'il ne sait pas lire, ensuite c'est qu'il est con, mais je ne pense pas que ça soit le vrai propos de mes mots :)

      Posté par JeuneAnecdotique, 17 juillet 2014 à 14:02 | | Répondre
  • @melghane sans doute la colère m a aveuglée. Je vais suivre ton conseil et relire l article a tête reposé. Je n ai pas fait de comparaison entre le viol et le racisme mais elle a cité comme exemple pour que sa choque et donc minimiser le vrai sujet. C est ce qui m a mise hors de moi. Mais j aime la manière dont tu m as répondu et je pe de qu il y a du vrai dans ce que tu dis. Je separez trop le noir et le blanc. Je vais donc réfléchir à ton commentaire qui m a permis de me remettre en question sur mon combat.

    @bloodyanna un grand merci tu as résumé ma pensée. Tu l a mieux ecris et avec moins de colère sans doute mais sincèrement merci.

    Posté par cindyess, 17 juillet 2014 à 13:53 | | Répondre
    • @Cindyess Mais je t'en prie :-) Et je suis contente de voir qu'on peut débattre de ça tous ensemble sans "trop s'écharper" sur le sujet alors merci aussi à la "jeune anecdotique" ;-)

      Posté par Bloody Anna, 18 juillet 2014 à 12:25 | | Répondre
  • Bonjour,

    Concernant les propos sur le racisme je suis tout à fait d'accord, et je trouve aussi que les 9 mois de prison ferme à l'encontre de l'ex candidate FN sont un peu excessifs mais dire qu'il y a un laxisme latent dans notre pays est une erreur et ne repose sur rien de concret. "quand d'autres brûlent des voitures, violent des jeunes filles, et ressortent bien peinards avec au pire un "c'est pas cool ce que vous avez fait, ne recommencez pas hein !"" Ah bon! Depuis quand un juge laisserait repartir tranquillement un violeur condamné (donc avéré) comme s'il ne s'agissait que d'un vol à l'étalage? Vous avez un sentiment de laxisme comme beaucoup de personnes (toutes les époques ont eu ce genre de sentiments), mais ça ne reflète pas forcement la réalité. Attention, je ne dis pas qu'il n'y a pas eu certains cas mais il ne faut pas tomber dans la paranoïa.

    Posté par coelacanthe, 12 août 2014 à 01:25 | | Répondre
Nouveau commentaire